fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Mais que devient mon PEA ?

Je vous avais parlé en 2013 du PEA, en m’appuyant spécifiquement sur mon PEA personnel… Dans cet article, je vous propose de nous intéresser à son évolution au cours de l’année passée.

L’historique financier de mon PEA

Voici un tableau présentant l’historique de mes investissements et de mes reçus sous forme de dividendes, depuis l’ouverture de mon PEA en juin 2012.PEA original - Copie

Analyse de mon PEA

J’ai diversifié les secteurs d’activité dans lesquels investir sur mon PEA, car comme déjà évoqué dans plusieurs articles, il est primordial de ne pas « placer » tout son argent dans un même domaine/secteur ou dans une même entreprise/filiale, pour éviter une perte totale de celui-ci en cas de faillite du secteur soutenu/entreprise soutenue. »Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier », voilà un proverbe qui paraît évident, mais qui me semble nécessaire de répéter. Il ne faut jamais investir la totalité de ses économies dans une seule et même activité… De nombreux exemples de personnes désespérées après le placement de tout leur argent dans une entreprise qui finalement s’est avérée illusoire, frauduleuse ou manquant de fiabilité pour durer, sont présentés dans les actualités. Cette parenthèse insiste simplement sur la nécessité de contrôler rigoureusement ses placements, les diversifier au maximum en s’intéressant de près aux secteurs choisis pour ce faire.

Si on calcule le rendement de mon PEA sur cette année et demi : mes investissements financiers s’élèvent à 2 436,28 €. Via les actions achetées, j’ai « touché », c’est à dire reçu en dividendes, 152,26 € brut. A cela, j’enlève 15,5% correspondant aux prélèvements sociaux (les seuls prélèvements obligatoires retirés après 5 ans d’ouverture d’un PEA), soit 128,56 € net. Le rendement net est donc de 5,28%, qui est bien plus élevé que le rendement d’un Livret A par exemple, actuellement de 1,25% (avec ce taux,  j’aurais touché 30,45€ net).

De plus, dans l’ensemble, les valeurs des actions ont augmenté pour atteindre 3 010,52 € ; 2 436,28 € ayant été investis, on obtient alors une plus-value de 574,24 €.

PEA, Bourse en ligne

En ce qui concerne la bourse, je conseille dès à présent de le faire en ligne, que ce soit  la bourse en ligne avec BforBank, avec Boursorama banque, Fortunéo, ING Direct… Quel que soit le montant investi et la stratégie adoptée (sur le long terme ou l’achat- revente), chacun trouvera « chaussure à son pied ».

Si vous souhaitez adhérer à la bourse en ligne (via une banque en ligne), je serais heureux de vous parrainer. De par le parrainage, le parrain et le filleul reçoivent tous deux une prime. En plus de cette prime, mon filleul un cadeau offert par mes soins. N’hésitez pas alors à vous adresser à moi via le formulaire contact pour une affiliation à une banque en ligne. 😉

Mon PEA en 2014

Pour développer mes placements, je compte m’intéresser plus précisément aux sociétés suivantes : SIPH (Pneumatique), Unibail-Rodamco (Fond immobilier), Plastic Ominium (Automobile et Environnement), Vilmorin & Cie (Agriculture), Bonduelle (Produit Alimentaire). Je n’ai pas encore pris le temps d’analyser les avantages et les inconvénients de ces sociétés, mais elles constituent des domaines potentiels pour des investissements futurs, toujours dans une perspective de diversification de mes secteurs et de ma stratégie sur le long terme.

Et vous, sur quelle(s) action(s) souhaitez-vous investir ? Toutes vos questions et réactions sont les bienvenues.

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


9 Responses to Mais que devient mon PEA ?

  1. Marc de Mieux Gérer Son Argent février 28, 2014 at 9 h 53 min #

    Salut Olivier,

    Bonne performance autant pour tes dividendes que les plus-values 😉

    Tu as raison de rappeler que la diversification est importante, on ne ne répétera jamais assez.

    Pour répondre à ta question, je trouve que Plastic Omnium et Eutelsat sont sympa.
    Le premier pour les perspectives d’évolution de la boite qui sont très bonnes, le second pour le rendement.

    Marc.

  2. ludovic baratier février 28, 2014 at 15 h 06 min #

    bonjour

    d’accord avec Marc. Belles performances. Et oui, la diversification est importante en bourse. Tu devrais mettre Eiffage et Cap Gemini

    Ludovic

  3. Gerald février 28, 2014 at 15 h 53 min #

    La diversification est effectivement primordiale. En revanche unibail (et autres foncières) ne peuvent plus être acquises dans le cadre des pea 🙁

    • Olivier G mars 1, 2014 at 12 h 46 min #

      Bonjour Gérald,

      Merci pour l’information, je ne la savais pas. Je voulais regarder de plus près toutes ces sociétés, mais c’est vrai que cela ne me dérange pas que les entreprises foncières ne soient plus accessibles via un PEA, car le foncier via l’investissement locatif, est pour moi un pilier que je préfère « toucher en direct ». Je ne voulais pas rester bête et étudier cette possibilité…, tant-pis, je dirais même, une de moins à étudier ;-).

      Cordialement,
      Olivier G.

  4. ludovic baratier mars 4, 2014 at 15 h 16 min #

    bonjour olivier

    t’intéresses tu aux actions dans le secteur de la biotechnologie ? Elles sont éligibles au PEA et cartonnent depuis le début de l’année. Par exemple, Nanobiotix

    Ludovic

  5. Lionel mars 20, 2014 at 18 h 57 min #

    Salut,
    Comment vérifies-tu que les sociétés que tu as choisies te garantiront des dividendes dans les 15-20 ans à venir?

    • Olivier G mars 30, 2014 at 19 h 53 min #

      Bonjour Lionel,

      Je ne peux pas vérifier et être sûr que les sociétés dans lesquelles j’investis me verseront un dividende pendant les 20 ans à venir, cela est clair. Je n’ai malheureusement pas de boule de cristal fiable pour garantir leur longévité à coup sûr ! 😉
      A défaut, pour choisir mes sociétés, je regarde l’historique de chacune d’elles, l’historique des dividendes, leurs actifs et passifs, et ensuite j’investis dans celles qui semblent avoir un potentiel sur la durée selon moi… Il y a de toute façon toujours une part que l’on ne peut maîtriser… Cela reste la Bourse, et parce que l’on parle de la Bourse, il y a donc une prise de risque inévitable, garantissant la rentabilité. Parce q’il y a une prise de risque, il y a une rentabilité intéressante, et vis-et-versa… Cela fait partie du jeu.

      Cordialement,
      Olivier G.

  6. Martin mai 15, 2014 at 15 h 14 min #

    Bonjour!

    Si vous pouvez insérer des titres étrangers dans votre PEA, je tiens un blog sur l’investissement en bourse au Canada et j’y rédige des articles et analyses d’entreprise cotées à la bourse de Toronto.

    voici le lien: http://www.investir-a-la-bourse.com
    Martin Articles récents..L’analyse d’entreprise de «Dollarama inc.»My Profile

  7. ludovic baratier mai 23, 2014 at 15 h 07 min #

    Bonjour

    Pour revenir aux actions sur les biotechnologies, il y a ce moment une opportunité semble t’il sur l’action Bioalliance Pharma du fait de sa fusion avec topotarget

    J’en parle dans mon blog. Opportunité possible )à plus de 20% semble t’il

    Ludovic
    ludovic baratier Articles récents..Bioalliance Pharma : passer à l’achat sur le titre ?My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.