fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

PEA, mon investissement en bourse

Qu’est-ce qu’un PEA ?

Un PEA est un Plan d’Épargne en Actions, créé en 1992 pour favoriser l’actionnariat populaire en France, en instaurant un cadre fiscal avantageux à moyen et long terme. Le PEA permet d’investir en bourse, mais ce sur les marchés européens uniquement.

Pourquoi ouvrir un PEA ?

La raison essentielle est bien sûr sa fiscalité. Le tableau suivant traduit et récapitule la totalité de ce qu’il faut savoir sur la fiscalité de ce produit. L’avantage principal du PEA est que, même soumis à des prélèvements sociaux comme tous les autres produits d’épargne (assurance vie, Super Livret…), il est exonéré de l’imposition sur les plus-values. Toutefois, cette exonération n’est possible que si, et seulement si, le plan est ouvert depuis au moins 5 ans. La plafond d’un PEA est fixé à 132 000 €, de quoi voir venir. 😉

fiscalité-PEA

 

Stratégie mise en place relative à l’ouverture de mon PEA

Souhaitant diversifier mes revenus, je désirais utiliser un moyen engageant une stratégie à long terme, impliquant des rendements plus intéressants que ceux obtenus par l’épargne déposée sur un Livret A par exemple, dont le taux est redescendu par ailleurs à 1,75% net.

Je ne voulais pas spéculer sur la Bourse qui renvoie davantage au « jeu de l’argent », autrement dit, « à jouer au yoyo » avec celui-ci. De plus, les personnes qui, comme moi, ne suivent pas la Bourse d’une manière assidue et donc, ne possèdent ni les connaissances suffisantes ni de logiciels expérimentés pour s’y engager, perdent de l’argent en suivant ce type de stratégie.

Aussi, la stratégie à long terme que je souhaitais mettre en place, qui apparaissait la plus pertinente et répondait le plus à mes attentes, se rapportait (et se rapporte donc toujours actuellement), au « produit » suivant, les dividendes.

Le dividende d’une action, est un versement d’argent aux actionnaires, prélevé sur le bénéfice ou les réserves d’une société.

Le rendement et la pérennité d’un dividende, sont donnés à titre indicatif jusqu’au vote de l’Assemblée Générale de la société elle même. Aussi, une certaine spéculation (et donc un risque) existe, puisque l’on ne peut être sûr à 100% de la fiabilité d’une société. Toutefois, cette spéculation peut être maitrisée et minimisée par la considération de deux critères principaux, l’historique et le futur de la société. Il ne s’agit pas pour ce faire, d’utiliser d’éventuels pouvoirs de voyance :] , simplement de considérer la société sur laquelle on souhaite investir dans son ensemble (quel est son domaine ? Que vend-t-elle ?…), en fonction de l’état actuel de la société (« ce qui marche aujourd’hui/ce qui ne marche pas »)…

Quels sont mes investissements personnels effectués sur mon PEA ?

J’ai ouvert mon PEA en 2012 et, ai investi exactement 1378,42 € dans les sociétés mentionnées ci-dessous :

  • TOTAL
  • SANOFI
  • ABC ARBITRAGE
  •  TF1

Souhaitant investir dans des domaines divers  (je ne voulais pas « mettre tous mes œufs dans le même panier » 🙂 ), l’activité variée des sociétés prises en compte (réciproquement énergie, santé, bureau de contrôle et multimédia), s’explique alors.

Voici le tableau que j’ai réalisé afin d’orienter ma réflexion, avant d’effectuer cet investissement sur mon PEA, depuis l’année 2012 (prix de l’époque et données accessibles à l’époque) :PEA tableau réfexion

Voici maintenant le tableau présentant ma conclusion de l’époque :PEA tableau bilan

La rente net prend en compte les frais de passage d’ordre (la première année), ici 8,14 €. Le rendement net prend lui en compte les prélèvements sociaux de 15,5% obligatoires, et ce même dans 20 ans !

Le choix des sociétés présentées fut, je dois dire, en contradiction directe avec mes convictions et valeurs, si l’on peut l’exprimer ainsi. En effet, le fait d’investir dans la société « Total », fut précédé d’une « looongue » réflexion et d’une « looourde » hésitation, car il s’agissait de « soutenir » une société dont l’éthique et l’activité sont en désaccord avec mes principes actuels et mes volontés pour le futur. Malgré tout, le domaine d’exercice de cette société, appuyant ma stratégie d’investissement sur le long terme , et les bénéfices engagés par cette dernière, ont suscité et déterminé ma réflexion. Seul le critère de sûreté a engagé finalement mon choix (si l’énergie fossile est minimisée au maximum et ce au combien à juste titre!!!!, l’énergie reste et demeurera un domaine dont la longévité est assurée, les hommes ont et auront besoin d’énergie, seule la source différera).

Par ailleurs, le choix de la société « TF1 » ne fut là encore, non motivé par mon engouement ou mon adhésion à un certain « fan club » relatif à la chaîne, bien au contraire, mais simplement par le désir d’investir dans le domaine multimédia, et dont la société « TF1 » s’avérait être au premier plan.

Je désirais engager mes tous premiers investissements en misant sur la sécurité, justifiant les choix présentés alors.

A travers ces détails, je souhaite simplement exposer qu’une réflexion en amont est nécessaire pour orienter son investissement dans une société quelle qu’elle soit et, pour veiller à bien déterminer les critères qui appuieront son choix.

Pourquoi avoir ouvert mon PEA chez Boursorama banque ?

Pour rappel, un seul PEA peut être ouvert par personne. J’ai choisi d’ouvrir le mien chez Boursorama banque, d’abord car c’est une banque en ligne (pour ce genre d’investissement, un conseiller bancaire n’est absolument pas nécessaire), d’autre part car le coût des passages d’ordre y est intéressant (considérant la stratégie visée). N’ayant pas des milliers d’euros à investir sur mon PEA, ce point est d’autant plus essentiel. En effet, chez Boursorama banque, pour tout achat d’actions d’un montant total de 500€, le passage d’ordre est de 1,99€. Aussi, au vu de ma stratégie et de mon épargne à investir, Boursorama banque constituait pour moi le meilleur choix, engageant une optimisation du rendement, mon but premier. J’ai automatisé mon versement à un montant de 40€/mois, soit 480€/an.

Si vous le souhaitez, je peux vous parrainer chez Boursorama banque pour l’ouverture de votre PEA par exemple, vous y gagnerez ainsi 80€ en ce moment. Cette offre non négligeable est « un plus », profitez en !

Moi-même j’ai été parrainé, j’aurais pu, grâce à mon PEA, inscrire cette prime dans mes gains et ainsi « booster » ma rentabilité ;-).

Conclusion

L’ouverture d’un PEA peut être un moyen astucieux pour diversifier à la fois ses investissements et ses revenus.

J’espère vous avoir aidé(e) à mieux comprendre le fonctionnement d’un PEA avec une stratégie sur le long terme, afin par exemple d’anticiper votre ouverture éventuelle de ce produit.

Et vous, avez-vous déjà un PEA ? Avez-vous l’intention d’en ouvrir un ? Quelle est votre stratégie ? N’hésitez pas à partager votre avis sur le sujet.

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


21 Responses to PEA, mon investissement en bourse

  1. julie avril 19, 2013 at 13 h 49 min #

    Le PEA a été créé en 1992 dans le dessein d’encourager l’investissement en bourse des particuliers, notoirement bas en France. Moi aussi j’y ai opté en plaçant un montant de 10 000 euros. Heureusement que la plus value n’est pas imposé car je trouve que deja les prélèvement sociaux sont élevés.
    julie Articles récents..Passer par une courtier pour l’achat immobilierMy Profile

  2. Marc avril 19, 2013 at 14 h 34 min #

    Salut Olivier,

    Très bon article sur les bienfaits du PEA 😉

    Je trouve que les montants investis sur TF1 et ABCA sont vraiment bas. Même si tu fais mieux que le LA, les frais de courtages viennent empiéter sur ton rendement.

    Je pense qu’un bon minimum est de 500€ par ligne, avec le recul, qu’en penses-tu ? 🙂

    A bientôt,
    Marc.
    Marc Articles récents..Noter les dépenses en espèces pour mieux les mesurerMy Profile

    • Olivier G avril 21, 2013 at 20 h 13 min #

      Bonjour Marc,
      Oui, vous avez raison avec le recul, les 500 € par ligne auraient été le minimum.
      D’ailleurs je l’explique avec mon épargne automatique 40€/mois, ce qui fait 480€/an !

      A bientôt,
      Olivier G.

      • Cyril de meilleures-sicav.com mai 14, 2013 at 21 h 59 min #

        Bonjour,

        Ce billet est effectivement didactique.

        Pour des questions d’optimisation de votre trésorerie, ne serait-il pas plus intéressant d’effectuer vos virements sur un livret (type livret A ou LDD) et ne virer la somme sur votre PEA juste avant de passer l’ordre d’achat ? Pour caricaturer, vous encaisseriez environ 4 euros d’intérêt (schématiquement 480 euros placés sur 6 mois – comme approximation de 40 euros placés sur 11 mois + 40 euros sur 10 mois…).

        Bonne journée,

        Cyril

        • Olivier G mai 20, 2013 at 19 h 23 min #

          Bonjour Cyril,

          Merci à toi pour cette information avec l’exemple à l’appui, effectivement c’est ce que je fais ! C’est vrai que je ne l’ai pas précisé dans l’article mais pour moi c’est logique.

          Merci pour mes lecteurs qui ne procéderaient pas encore de cette façon.

          Cordialement,
          Olivier G.

  3. hervé d'argentinvestir.com avril 19, 2013 at 17 h 27 min #

    Bonjour,

    Un avantage non négligeable du PEA, si l’on vise le long terme, c’est de conserver son PEA après 8 ans.

    En effet, après 8 années, il est possible de d’effectuer des retraits partiels, ou d’opter pous une sortie du PEA en rente viagère défiscalisée.

    A bientôt,
    Hervé
    hervé d’argentinvestir.com Articles récents..Investir dans des actions : Voici une excellente action a acheterMy Profile

  4. nadia avril 20, 2013 at 18 h 54 min #

    Vraiment merci pour le partage de cet article car il peut aider beaucoup de gens

  5. Gilles (Objectifs Liberté) avril 22, 2013 at 16 h 48 min #

    Bonjour,

    Le PEA est le dernier support qui justifie l’achat d’actions. Il est particulièrement intéressant au bout de 8 ans comme indiqué car les retraits partiels du PEA sont autorisés et ce sans clôture de celui-ci.

    Pour le reste je pense que le capital n’est pas suffisant pour entrer en bourse ce qui entraine des lignes trop petites et pas assez de valeurs. A la limite s’entrainer sur un portefeuille virtuel pourrait être une alternative intéressante en attendant d’avoir plus de moyens. Concernant le choix des valeurs, seul Total me semble une valeur relativement sur.

    L’ordre de bourse à 1,99 euros est particulièrement intéressant pour celui dont le portefeuille connait une forte rotation.

    Pour répondre aux questions :

    1) Oui j’ai un PEA.
    2) Ma stratégie consiste à investir pour le long terme sur de grosses valeurs de rendement.

    « Buy and hold » en somme.

    Gilles
    Gilles (Objectifs Liberté) Articles récents..Ministres français, des patrimoines de pauvres !My Profile

  6. ClaudantN avril 23, 2013 at 11 h 59 min #

    Merci pour ces explications sur le fonctionnement du PEA.C’est très instructifs et permet d’y voir plus claire quand au fonctionnement.J’en prend note .
    ClaudantN Articles récents..5 Astuces de grand mèresMy Profile

  7. salvio avril 23, 2013 at 15 h 39 min #

    Salut !

    Article très intéressant .

    Par contre, 500 euros par ligne n’est-ce pas trop peu ? On parle souvent que 1000 euros est un minimum.

    Je vais bientôt ouvrir un PEA et justement et j’avais dans l’esprit 3 sociétés :

    VIVENDI
    GDF SUEZ
    RALLYE
    salvio Articles récents..Mon 2eme investissement immobilier signé !My Profile

    • Olivier G mai 5, 2013 at 20 h 13 min #

      Bonjour Salvio,

      Je compte réinvestir dans certaines lignes de mon PEA, les 500 € constituent l’épargne que j’y consacre par an pour l’instant.

      A bientôt,
      Olivier G.

  8. Adrien juin 1, 2013 at 10 h 32 min #

    Salut,

    Merçi pour ce partage olivier.

    Je compte ouvrir un PEA prochainement.

    Un PEA fonctionne comme un compte titre ordinaire ?
    Es ce que l’on peus investir sur des trackers avec un PEA?

    Pourquoi choisir Boursoramma ? Et pas Bourse Direct ou Binck?

    A bientot
    Adrien

    • Olivier G juin 2, 2013 at 10 h 04 min #

      Bonjour Adrien,

      Je ne reviendrai pas sur les premières questions, les propos de Cyril sont complets. Merci par ailleurs à vous Cyril.

      J’ai déjà quelque peu détaillé mon choix de la banque, Boursorama banque, dans mon article, mais je vais apporter quelques précisions afin d’être plus clair.

      Je ne connais pas Bourse Direct, aussi, j’ai regardé les tarifs pour les comparer et ainsi, vous répondre au mieux.

      Je mets 40€/mois d’épargne pour mon PEA, soit 480€/an. Chez Bousorama, le passage d’ordre pour cette somme est de 1,99€ (pour cette même somme, chez Binck, il est de 2,50€ et chez Bourse Direct, de 0,99€).

      Par ailleurs, lors d’un parrainage chez Bousorama, c’est réellement « du cash » qui est offert au filleul et au parrain (actuellement 60€ et 100€ réciproquement). Cette somme d’argent (au combien non négligeable), peut être réinvestie comme bon me semble.

      Chez Binck, ce sont des frais de courtage / passage d’ordre à hauteur de 100€ qui sont offerts au parrain et au filleul. Dans mon cas, le passage d’ordre me coûterait 2,5€/an. 100€ représenterait pour moi, 40 ans de frais de courtage gratuits. Même si je développe davantage mon PEA (deux fois plus par exemple), cela représente toujours 20 ans de frais gratuits par parrainage. Aussi, l’association d’1 parrainage/40 ans de frais, est inintéressante pour ma part ! A quoi cela me servirait-il à bien y réfléchir.

      Chez Bourse direct, 20€ de frais gratuits sont adressés au parrain et 50€ au filleul.

      J’espère avoir été plus clair dans mes propos. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas et si vous souhaitez que je vous parraine, pas de problèmes non plus 😉

      A bientôt,
      Olivier G.

  9. Cyril de meilleures-sicav.com juin 1, 2013 at 11 h 32 min #

    Bonjour Adrien,

    Le PEA fonctionne quasiment comme un compte titres ordinaires à la différence que :
    – les ventes à découvert sont interdites,
    – il n’y a pas d’effet de levier possible,

    En général, les conditions générales (coût des ordres, frais de tenue de compte sont les mêmes).

    On peut investir sur les trackers éligibles, c’est-à-dire essentiellement des trackers de la zone euro. Mais d’autres trackers sur indices étrangers sont disponibles (aujourd’hui environ 240 trackers variés sont disponibles aujourd’hui). C’est d’ailleurs via les trackers qu’on peut contourner les limites du PEA si on souhaite shorter l’indice (si on anticipe une baisse) ou bénéficier d’un effet de levier (2, le plus souvent : quand le support prend 1%, le tracker en prend 2 – mais pareil dans le même sens).

    Pourquoi choisir une banque en ligne plutôt qu’une autre ? Il faut non seulement regarder les coûts relatifs aux types d’investissement que vous réalisez (montants et fréquences des offres) : toutes les offres ne sont pas forcément adaptées à votre style ou vos moyens. Mais il faut également regarder le type de produits connexes dont vous pourriez avoir besoin (prêts bancaires, assurance-vie, SICAV disponibles…). Même si l’innovation marketing de l’un est souvent copiée par l’autre, à titre personnel, je suis fidèle à Boursorama – ne souhaitant multiplier les comptes en ligne pour bénéficier d’une offre temporaire.

    Bonne journée,
    Cyril de meilleures-sicav.com Articles récents..Commentaires sur Les « Supers livrets » sont-ils si supers ? par CyrilMy Profile

  10. Adrien juin 3, 2013 at 20 h 25 min #

    merci pour vos réponse.

  11. Gilles octobre 24, 2013 at 23 h 15 min #

    Bonsoir Olivier,

    je ne suis pas du tout expert, et c’est en cherchant des infos sur internet que je suis tombé sur ton site.
    Je pense en effet ouvrir une PEA chez Boursorama, suite à de bons échos dans la presse.

    Est-ce possible SANS avoir de compte bancaire Boursorama ?
    Car je n’en souhaite pas un, donc possible d’avoir UNIQUEMENT un PEA ?

    Si oui, je suis intéressé par ton offre de parrainage. C’est bien valable aussi pour un PEA ?

    D’autre part, je pourrais disposer de 2000 € à mettre à l’ouverture, mais si je comprends bien (?!), je vois d’après le tableau des tarifs (formule Découverte) que les frais de courtage sont curieusement moins élevés en déposant 500 € par mois sur 4 mois ?!

    Puisque tu es déjà « dans le bain », merci de m’éclairer un peu car tout ceci est encore assez abstrait pour moi.

    Peut-être à bientôt

    Gilles

    • Olivier G octobre 25, 2013 at 23 h 23 min #

      Bonjour Gilles,

      Non, cela n’est pas possible d’obtenir un PEA sans ouvrir de compte bancaire, car ce dernier sert de relais/plateforme pour déposer des sommes d’argent provenant d’un compte extérieur vers le PEA (et vice versa).

      Personnellement, j’ai ouvert ce compte en y déposant 1€, bien qu’il ne me serve à rien concrètement! Je n’ai pas pris de moyen de paiement donc cela ne me coûte rien.

      L’offre de parrainage est valable sur le PEA, je vous le confirme. (En ce moment, l’offre est de 80 € pour le filleul).

      Pour l’exemple des 2 000 € à mettre à l’ouverture, cela est mois cher avec la formule découverte je vous le confirme également. Cependant, un point d’éclaircissement tout de même, pour 500 € c’est 1,99€ de frais de courtage par ordre et non par mois.

      De plus, si vous voulez investir sur plusieurs lignes (attention à ne « pas mettre les œufs dans le même panier » !), pour 2 000 € cela représente 4 lignes de 500 € !

      J’espère avoir répondu à vos interrogations. N’hésitez pas comme vous le dîtes, à passer par moi pour le parrainage (page contact ou onglet parrainage). Merci d’avance 😉

      A bientôt,
      Olivier G.

  12. Ludovic Baratier février 3, 2014 at 15 h 49 min #

    bonjour

    pour moi, ton PEA est très bien équilibré et diversifié. Et en plus les actions sont prometteuses cette année.

    Ludovic

  13. Rubsro février 4, 2014 at 10 h 44 min #

    Bonjour Olivier,

    Super article de synthèse !

    J’aime bien l’emploi de la condition nécessaire et suffisante « cette exonération n’est possible que si, et seulement si, le plan est ouvert depuis au moins 5 ans. » 🙂 ! Un ancien matheux ? J’aimerais préciser qu’un sens de cette CNS est faux… Cette exonération est en fait possible sans que le plan soit ouvert depuis au moins 5 ans dans plusieurs cas (décès – bon, ok, c’est pas folichon, création/rachat d’entreprise – là c’est plus joyeux).

    Et petite mise a jour, le plafond est passé à 150 000 euros depuis le début de cette année !!

    Amicalement,

    R.

    PS: @Cyril, une autre petite différence entre un PEA et un compte titres est – au delà du SRD – que le PEA permet effectivement d’investir « sur les marchés européens uniquement », mais je préciserais aussi « et sur certains titres uniquement ». Il est par exemple impossible d’y loger des actions de SIIC depuis 2012, impossible d’y loger des obligations en direct…

  14. test mars 9, 2015 at 1 h 14 min #

    salut, je viens d’ouvrir un PEA pour investir un long terme et je ne te cache pas que j’hésite à entrer maintenant pour attendre au moins 6 mois, octobre notamment,qu’en penses tu ? Merci

    • Olivier G mars 9, 2015 at 17 h 56 min #

      Bonjour,

      Vous pouvez attendre 6 mois ou rentrez maintenant « peu importe » les opportunités ne seront peut être pas les mêmes c’est tout. Bien sûr, ce n’est que mon avis personnel.

      A bientôt,
      Olivier G.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.