fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Mentors : de la connaissance à l’échange

Souvent sans nous en rendre compte, nous construisons, par le biais de la communication et des échanges, des relations qui sont importantes, voire primordiales car elles deviennent sources de développement. Elles constituent une richesse qui construit l’individualité, l’individu que nous sommes. Parmi ces relations développées, certaines se montrent plus captivantes et attrayantes car elles stimulent, favorisent l’enrichissement continu, amenant alors à la construction de modèles (figures référentes) qui peuvent s’apparenter et devenir de véritables mentors, directs ou indirects…

Un mentor… ?

Un mentor est une personne (ou un support non animé) qui apporte la connaissance, dans un domaine quelconque. Toute discussion menée alimente l’apport de connaissances et aboutit à la construction de l’individu, au développement d’acquis initialement inconnus, ou vient en ajuster la pensée. Toute personne présente des connaissances particulières dans un domaine donné, et va de ce fait, enrichir son récepteur de ses ressources personnelles et individuelles.

Le professeur, le conseiller expérimenté dans son domaine, sont des figures emblématiques et symboliques de la transmission du savoir… Néanmoins, la notion même de mentor peut renvoyer à tout individu apportant une connaissance quelconque à autrui, du moment que l’échange est engagé, mutuel, réciproque. De ce fait, nous avons tous des mentors et nous sommes tous le mentor de quelqu’un, consciemment ou non (souvent inconsciemment d’ailleurs).

Mentors : transmettre ses connaissances

Mentor : « Guide attentif et sage, conseiller expérimenté » Source Dictionnaire Larousse.

Par définition, le mentor est celui qui possède la connaissance, l’expérience de…, et qui, par l’échange et la mutualisation, va enrichir l’autre de cette connaissance ou de cette expérience, et ainsi va le guider dans sa réflexion première, qui peut alors être modifiée, être amenée à évoluer.

D’une manière générale, cette notion de mentor renvoie davantage à une transmission quelque peu « élaborée »/ »construite » de la connaissance/d’un savoir, qu’à une aide apportée ponctuellement, sans réel impact sur la durée (en indiquant à Monsieur X où se trouve la boulangerie, je n’en deviens pas pour autant son mentor, même si mon aide fut appréciable pour lui à cet instant T). Aussi, le mentor apporte plus spécifiquement une connaissance dont l’impact se traduira sur le long terme, ou du moins, dont l’utilité servira la construction individuelle sur l’instant et dans la durée.

Un mentor peut être une personne physique (une personne à part entière) mais également un outil, un support grâce auquel on obtient la connaissance comme par exemple un livre ou un ouvrage, qui servira de référence dans le domaine choisi, que l’on souhaite étudier, ou de ressource et de guide pour entreprendre. Au quotidien, il est essentiel de s’entourer de mentors, de se référer à toute personne qui prendra cette forme, car ils s’avèrent particulièrement importants pour mener à bien un projet, pour s’assurer de sa réussite. Attention toutefois à ne pas confondre mentor et coach qui sont là deux « accompagnateurs » à l’objectif bien distinct. Pour le coach, la visée est à la fois d’apporter une connaissance précise mais également d’accompagner l’individu dans la mise en œuvre de cette connaissance (« je te dis quoi faire, comment le faire, je t’accompagne dans sa réalisation concrète »). A contrario, le mentor exprime sa connaissance, son expérience ou son vécu relatifs à un sujet précis, sans pour autant participer obligatoirement à la conception du projet du récepteur par exemple. Certes, il apporte une donnée inconnue et guide dans la création, mais il n’a pas pour objectif de « faire à la place de » ou « de faire avec », il aide, conseille et indique uniquement.

Où trouver ses mentors ?

C’est à travers l’échange, celui du quotidien, partagé avec son entourage proche, ses collègues de travail, mais aussi avec de nouvelles rencontres, que l’on trouve son ou ses mentors… Les échanges ont une force insoupçonnée puisqu’ils constituent la source majeure pour la rencontre de mentors, qui jouent et/ou joueront un rôle élémentaire dans l’apport de connaissances, assurant ainsi la construction personnelle, immédiate et/ou future. De ce fait, il s’agit de ne pas les négliger, tout échange d’expériences est enrichissant, stimulant, il favorise l’ouverture d’esprit, apporte des idées nouvelles qui serviront ses propres intérêts et projets divers, il permet de confirmer des pensées ou au contraire de les nuancer, voire de les modifier totalement. De plus, l’échange renforce la sociabilité, la mutualisation des points de vue, de pensées variées, hétérogènes et contradictoires aussi, donne à l’individu la capacité de communiquer de manière plus fluide, plus vive, le rend plus à l’aise face à ses positions et opinions.

Les sujets divers abordés à travers l’échange, permettent aux différents acteurs en présence de forger leur personnalité, soit par le rapprochement des idées émises, soit par la contradiction des propos défendus. Dans tous les cas, chacun trouvera une personne répondant davantage à ses demandes ou attentes premières, faisant alors émerger le mentor potentiel. L’individu se construit dans la mutualisation et, surtout, dans la divergence des idées. Certains sujets apparaissent plus difficiles à aborder que d’autres, et peuvent se définir alors comme des « sujets tabous ». Par exemple, parler d’argent apparaît souvent délicat, et ce même auprès de son entourage proche. Pour beaucoup, une certaine gêne émerge de ce type de sujet, alors que la thématique de l’argent, complexe au possible, mériterait justement que l’on y porte une attention collective. Soit par jalousie, convoitise, honte ou déception, on refuse l’évocation de ses revenus par exemple, en oubliant que, peut être, l’échange permettrait de déjouer les idées fausses, et favoriserait au contraire l’estime et la confiance en soi. Communiquer avec son ami, son collègue de travail, son voisin…, peut s’avérer bénéfique pour prendre connaissance des bonnes opportunités, des « bons plans » pour mieux consommer, mieux gérer son argent, investir…

Les mentors sont partout…mentor

Personnellement, grâce à l’activité de mon blog, j’ai fait des rencontres (physiques mais aussi indirectes à travers des ouvrages divers les concernant) de personnes qui ont contribué à rendre mon expérience plus riche et sensée. De par leurs connaissances du milieu du blog qui m’était jusqu’alors inconnu, leurs aides et conseils, j’ai pu mener à bien la création de mon blog, qui n’aurait pu aboutir positivement et judicieusement sans tout cet apport extérieur. Ces personnes et les divers outils nécessaires à cette création, ont bel et bien joué le rôle de mentors pour moi, puisque j’ignorais totalement comment m’y prendre à l’époque et ne possédais pas les connaissances nécessaires pour « me lancer », mes acquis actuels résultant directement des consultations diverses réalisées (personnes, ouvrages…). Grâce aux partages et aux échanges menés avec certains blogueurs avisés, présentant de réelles et pertinentes connaissances relatives à la blogosphère, j’ai pu à mon tour créer mon blog, finalement sous la tutelle directe ou indirecte de mes mentors.

L’été dernier, j’ai lié travail, vacances et rencontre entre blogueurs, ce qui m’a permis de ce fait, de partager un moment différent avec mes collèges, autre qu’exclusivement professionnel, et en parallèle, de découvrir « de vive vue » des blogueurs avec qui les échanges étaient jusque là uniquement informatisés. En effet, J’ai effectué  un voyage d’affaires à Angers, avec plusieurs collègues, où nous devions assister à diverses conférences relatives à mon domaine de travail. Séjournant tous ensemble dans un hôtel Accor Business, l’environnement et l’ambiance générale ont encouragé l’évocation de sujets qui n’auraient sans doute jamais été engagés dans le cadre professionnel quotidien. Ces quelques jours passés ont favorisé la connaissance plus personnelle et moins professionnelle des uns et des autres, stimulant positivement les échanges et discussions. Profitant de mon séjour, j’ai rencontré Julien, de Parking Garage, à Angers, et Maxime, de Qualité relationnelle, à Nantes, et ce avec un grand plaisir. C’était appréciable de rencontrer physiquement des personnalités évoluant habituellement sur le Net, qui plus est dans un domaine qui me concerne, ces opportunités étant généralement rares. Nous avons mutualisé nos expériences relatives au blog, exposé nos points de vue sur nos business respectifs, un échange intéressant et constructif pour les poursuivre au mieux… Ne connaissant pas la ville de Nantes, j’ai profité de mon séjour pour la visiter…, une ville fort sympathique qui plus est. Ce séjour m’a donc permis d’allier mon travail (l’obligation), à l’utile et l’agréable (rencontre de blogueurs, visite de Nantes).

Conclusion

Pour mener à bien mes projets, favoriser au mieux leur évolution et leur réussite, il me faut obtenir les ressources et connaissances nécessaires pour ce faire. Toute personne, tout support permettant l’acquisition de connaissances nécessaires à leur développement, devient un mentor, un guide, orientant à la fois les recherches à mener et la direction à suivre.   Dans mon exemple ci-dessus donné, les mentors rencontrés furent multiples : les conférenciers (mentors prévisibles) m’ont apporté des informations sur des domaines technique liés à mon travail, les blogueurs (mentors avérés) m’ont conseillé sur le futur de mon Blog Économiser et Investir, et mes collègues (mentors insoupçonnés) ont partagé leurs points de vue sur des sujets non encore évoqués ensemble.

Face à mes questions et demandes, pour construire mes projets…, je suis à la recherche perpétuelle de connaissances pour pouvoir avancer… Je ne peux donc me passer de mentors, je ne peux donc arrêter d’échanger…

Et vous, avez-vous des mentors ? Comment les avez-vous trouvés/rencontrés ?

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


4 Responses to Mentors : de la connaissance à l’échange

  1. InvestMan mars 13, 2014 at 17 h 28 min #

    Salut Olivier,

    Bien placé le lien pour Accor 😉

    Nan plus sérieusement, ton article est très intéressant. Les mentors sont partout, il faut juste s’ouvrir et accepter les critiques constructives. Pas plus tard que cet après-midi, un ami m’a contacté pour me signaler quelques améliorations potentielles sur mon blog. Certains peuvent très mal prendre ce genre de remarque et pourtant c’est grâce à ce genre de message que l’on prend conscience de ce qui ne va pas aux yeux du grand public. Pour ma part, j’étais tout content d’avoir réalisé la chose en question sur le blog, mais ce qui est bien à mes yeux, ne l’est pas forcément pour tous.

    Il faut donc accepter les remarques, ne pas hésiter à demander l’avis de notre entourage et prendre en considération tout ce qui est constructif. Toute remarque par jalousie ou méchanceté est bien évidemment à jeter à la poubelle !

    A bientôt !
    Elyes

  2. Marc de Mieux Gérer Son Argent mars 14, 2014 at 8 h 57 min #

    Salut Olivier,

    Je trouve sympa le concept de parler d’autre chose que la finance de temps en temps.
    C’est rafraîchissant 😉 !

    Pour raisons professionnelles, j’ai du aller sur Nantes l’année dernière, et comme toi, j’ai trouvé la ville vraiment bien 🙂 .

    Pour revenir au sujet, j’ai des mentors. Dans le sens, des gens qui ont réussi avec le blogging ou à devenir indépendant financièrement.
    Et ça booste pour y arriver, même si ce n’est pas toujours facile.
    Je les ai trouvé en lisant des livres, puis des blogs, et au hasard de rencontres sur le net.

    Pour compléter le commentaire d’Elyes, il faut accepter les remarques tant qu’elles sont constructives. Elles permettent alors d’avancer dans le bon sens.
    Il faut aussi se méfier des personnes qui vont te dire que ce que tu fais c’est super, sans jamais te dire ce qui ne va pas.

    A bientôt Olivier,
    Marc.

    • Audrey mai 21, 2014 at 22 h 09 min #

      Bonjour,

      Effectivement à partir du moment ou on n’est pas un expert dans un domaine c’est bien de connaître quelqu’un qui pourrait nous montrer le chemin.

      Un mentor nous permet de gagner du temps, de minimiser les erreurs de débutants et nous permet de nous rendre compte que c’est possible puisque lui y est lui même arrivé.

      Personnellement j’ai un ou 2 mentors et comme tu le disais dans des domaines extrêmement variés que ce soit au quotidien ou pour les investissements.

      A bientôt

      Audrey
      Audrey Articles récents..2ème investissement étonnantMy Profile

  3. ludovic baratier mars 17, 2014 at 14 h 58 min #

    bonjour

    effectivement merci pour cet article. Je suis d’accord avec Investman quand il explique qu’il faut accepter les remarques. Je pense que tout échange est intéressant et qu’il sert à progresser. Mais les critiques constructives sont plus intéressantes encore.

    le tout est de savoir les interpréter à bon escient

    ludovic

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.