fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Les bases de la négociation en immobilier

Voici dans ce nouvel article, quelques informations et méthodes pour réussir au mieux son achat immobilier, augmenter sa rentabilité et construire pas à pas son indépendance financière en agrandissant son patrimoine immobilier. La connaissance et l’acquisition des bases de la négociation en immobilier est une étape décisive pour ce faire. Le bien-fondé de votre négociation est déterminé par ses bases fondamentales. négociation en immobilier

Négociation en immobilier :

1° Définir l’objectif maxi !

Toute négociation en immobilier commence déjà par la connaissance en amont de vos possibilités financières. Le premier objectif est donc de vous fixer un prix maximum (intéressant et avantageux pour vous) déterminant le bien potentiel à acquérir, à acheter. En d’autres termes, il s’agit de connaître votre prix-limite, cette limite marquant le prix à partir duquel vous ne donnerez pas suite à l’achat. Vous pouvez définir ce prix-limite en fonction de votre rentabilité mini 8,10,12%… de rendement. Vous aurez ainsi tous les chiffres en tête pour faire le bon choix et engagerez votre négociation plus sereinement, parce que conscient de vos possibilités.

2° Mieux connaître le vendeur

Des données élémentaires et précises à connaître sur le vendeur favorisent la bonne négociation du bien : pourquoi vend-t-il ?Quelle « motivation » l’anime et détermine sa vente ? Quand a-t-il acheté le bien ? Si par exemple, c’est un héritage et qu’il y a 5 héritiers, 5 000 € de négociation ne fait « que » 1 000 € par héritier, la part est « mince » en fin de compte. Si le vendeur a acheté son bien il y a 2 ans, la négociation s’annonce difficile car il a encore un encourt conséquent en banque, il ne voudra pas alors vendre à perte. En revanche, si l’achat date de 20 ans, le prêt est sûrement déjà clôturé et le prix de l’immobilier moindre très certainement à l’époque de l’achat : aussi, la négociation vous est plus favorable.

3° Il n’y a pas que le vendeur !

Faites le tour du bâtiment, regardez les boîtes aux lettres, discutez avec les voisins des appartements mais aussi de l’immeuble, s’il y a un concierge, rencontrez-le, il connaît bien mieux le bâtiment très souvent que votre vendeur. Les commerces autour du bâtiment ont certainement une connaissance de la résidence (problèmes potentiels ou autres)… Contactez le syndic’ qui gère la copropriété, sa connaissance des lieux est indispensable, même s’il n’y vit pas.

4° Quelques arguments 

Quelques exemples d’arguments pourront vous servir lors de votre négociation en immobilier : il faut rafraîchir, le montant des travaux est plus élevé que prévu, des équipements ne fonctionnent pas, l’isolation n’est pas optimale, le DPE est superficiel, les projets de travaux de la copropriété (prévisions), il y a encore un locataire dans l’appartement… Si vous avez des informations d’estimation en votre faveur, n’hésitez pas à les montrer, type meilleurs agents.com …

5° Commencer par une offre vraiment basse

Il vous faut commencer par une offre basse voire vraiment basse ! Ayez confiance en vous, le vendeur vous présentera nécessairement une contre-proposition. Même si l’offre est vraiment basse, soyez toujours courtois. Il est indispensable de justifier l’offre proposée (votre crédibilité est ainsi assurée et démontrée) : mentionnez quelques qualités sur le logement avant de proposer une offre et attestez ensuite sa légitimité. Aujourd’hui, une offre peut être présentée par téléphone, par e-mail, de vive voix. Pour ma part, j’ai une préférence pour cette dernière forme car elle vous permet de sonder le vendeur, ses pensées, son ressenti. De plus, le vendeur ne peut que vous considérez, vous écoutez : le risque du « rejet » est plus grand avec le téléphone (se faire raccrocher au nez) ou avec l’e-mail (attente d’une réponse qui n’arrive pas), le « face à face » facilite plus aisément alors une réponse immédiate.

6° Des points à ne pas négliger

Respectez toujours le vendeur même si celui-ci peut être « froissé » par votre proposition. Soignez votre présentation (bien habillé) mais sans « tomber » dans l’excès non plus (costume cravate). En fonction du logement visé, venez même en famille pour instaurer un climat plus sympathique et convivial avec votre vendeur. Le pan « émotions » peut aider votre négociation : même en immobilier, l’aspect humain de la transaction ne doit pas être négligé.

Conclusion sur la négociation en immobilier

Ces informations, somme toute simples, peuvent vous rapporter gros dans une négociation en immobilier. Ayez toujours à l’esprit qu’il faut rester ouvert car la négociation doit convenir aux deux parties : vendeurs ou acheteurs de biens mais avant tout négociateur humain. Vous ne pourrez jamais tout acheter et ne signerez pas toutes les offres que vous présentez. Néanmoins, celle négociée et acquise, aura été réfléchie, étudiée, en fonction de vos possibilités et de sa rentabilité. Vous ne pourrez alors que vous satisfaire de la négociation entreprise, aboutissant à votre succès. 🙂

“Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs intitulé “Techniques de négociation” organisé par le blog mission-investisseur-immeuble.com. Si vous avez aimé cet article, partagez-le :)”

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


 

One Response to Les bases de la négociation en immobilier

  1. Emeric décembre 26, 2017 at 10 h 47 min #

    Bonjour Olivier,
    Super cet article. J’ai appris des choses notamment sur le fait de venir négocier « en famille » pour toucher émotionnellement le vendeur. Effectivement, je pense aussi que ça peut avoir une influence.
    Merci !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge