fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Investir dans des PME, en défiscalisant

Bonjour à tous, aujourd’hui je laisse la ligne éditoriale de mon blog à Jean CAUPIN, expert des investissements dans des PME (Petites et Moyennes Entreprises), tout en défiscalisant. Cet article vous énonce une possibilité d’investissement que je ne maîtrise pas, du moins pas encore, et qui pourrait intéresser certains d’entre vous. Je tiens à remercier Jean pour toutes ces informations et vous souhaite une bonne lecture.

Investir dans des PME et réduire son impôt

Les PME, sociétés employant moins de 250 salariés et dont le Chiffre d’Affaires n’excède pas 50 millions d’euros, sont les véritables locomotives de l’économie française. En effet, elles sont plus de 3 millions, emploient 48,7 % des salariés du privé, apportent 43,9 % de la valeur ajoutée et génèrent 35,6 % du Chiffres d’Affaires en France (chiffres INSEE 2011). Paradoxalement, cette prédominance des PME dans l’économie française ne se traduit pas dans l’investissement : seulement 32,2% de l’investissement en France (chiffres INSEE 2011) sont captés par les petites et moyennes entreprises. Pour palier à ce déficit de financement, il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation qui récompensent les contribuables investissant dans des PME éligibles d’une réduction d’impôt attractive. Tour d’horizon :

Les FCPI pour l’investissement dans des PME innovantes

Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) sont des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) qui autorisent une réduction de l’Impôt sur le Revenu (IR) ou une réduction de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) lorsqu’un contribuable-investisseur investit dans une PME éligible. Souscrire dans une FCPI revient à financer des PME innovantes et non cotées. Dans le cadre de l’impôt sur le revenu, le bénéfice fiscal accordé revient à 18% de la somme investie avec un plafonnement atteignant 2 160 € pour un célibataire et 4 320 € pour un couple. Dans le cadre de l’ISF, la carotte fiscale équivaut à 50% du montant de l’investissement, avec un plafond fixé à 18 000€.investissement pme

Investir dans plusieurs PME via une holding ISF

Les contribuables possédant un patrimoine supérieur à 1.3 millions d’euros peuvent réduire leur impôt de solidarité sur la fortune via la souscription à une holding ISF. Cette dernière est elle-même une PME qui investira les fonds collectés dans d’autres PME. La réduction d’impôt atteint 50% du montant de l’investissement avec un plafond fixé à 45 000€. A noter que pour que l’avantage fiscal reste valable, les souscripteurs à une holding ISF doivent conserver les titres dans les PME financées jusqu’au moins au 31 décembre de la 5ème année de souscription.

Investir directement dans une PME

Il est également possible de réduire son ISF en investissant directement dans une PME, sans passer par les services d’une société intermédiaire. L’avantage fiscal sera le même que celui engendré par la souscription à une holding ISF, à savoir 50% des sommes investies à hauteur de 90 000€ maximum.

Souscrire à un fonds d’investissement de proximité (FIP)

Un FIP est un fonds qui investit dans des PME exerçant son activité commerciale dans 4 régions limitrophes. Souscrire à ce type de fonds autorise une réduction de l’IR (soit 18 % du montant de l’investissement avec un avantage fiscal plafonné à 2 160 € pour un célibataire et 4 320 € pour un couple) ou une réduction de l’ISF (50% des sommes investies avec réduction plafonnée à 18 000€). A noter qu’il existe deux types de fonds d’investissement de proximité particuliers :

  1. Le FIP Corse (réduction de l’IR de 38% du montant placé) accessible aux contribuables métropolitains
  2. Le FIP DOM (réduction de l’IR de 42% du montant placé) uniquement accessible aux investisseurs des DOM

Conclusion

Il existe toute une batterie de dispositifs fiscaux récompensant votre investissement PME par une réduction de votre impôt.

Ne connaissant pas encore ce type d’investissement, comme mentionné plus haut, je ne saurais vous guider avec cohérence et assiduité. Toutefois, à la fois investisseur mais également novice (on en apprend tous les jours, malgré ses expériences), il convient d’ouvrir ses possibilités, d’élargir ses horizons, pour parfaire et étendre, pourquoi pas/peut-être, ses investissements vers des domaines que l’on ne soupçonnait probablement pas.

Sans doute, certains d’entre vous connaissaient déjà ce type d’investissement dans les PME, n’hésitez pas à relater votre expérience. 😉

Si vous avez des questions ou besoin de compléments d’informations suite à cet article, Jean pourra vous répondre dans les commentaires ou vous pouvez le contacter directement. 😉

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


 

One Response to Investir dans des PME, en défiscalisant

  1. Adem [Trader Débutant] mai 26, 2016 at 17 h 35 min #

    Bonjour Olivier
    C’est une véritable « pépite » que tu fournis 😉
    On a tendance à oublier ce type d’investissement qui peut être rentable.
    Pour exemple : mon entreprise (une PME) a fait un tel bénéfice cette année que les investisseurs ont été extrêmement ravis.
    Encore merci pour cette info 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge