fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Créer son entreprise (1/2)

Cet article « créer son entreprise », sera traité en deux parties via deux articles. Cette thématique étant extrêmement large, pour organiser mes informations au mieux, il me semblait plus judicieux de la « découper » en deux articles distincts, afin de ne pas lasser la lecture par une certaine surcharge de données dans un seul et même article.

Créer son entreprise en 2014 ?

Face aux chiffres du chômage qui ne cessent d’augmenter, il apparaît à la fois judicieux et nécessaire de saisir les opportunités qui fleurissent, afin de dépasser cette situation difficile, voire précaire lorsqu’elle perdure dans le temps.  Pour trouver ces opportunités, les solutions qui permettront d’assurer ou du moins d’amorcer une activité, ambition et créativité constituent les maîtres-mots pour ce faire. Il ne s’agit pas pour autant de réinventer  » les bonnes formules », « les recettes » qui ont fonctionné et fonctionnent toujours aujourd’hui, mais simplement de les adapter à la société de son temps. En d’autres termes, il s’agit d’allier idée et motivation, en s’appuyant sur les besoins actuels des populations.

A mon sens, au vu des difficultés sécuritaires (liées à l’emploi notamment) et donc parallèlement celles financières rencontrées actuellement, c’est le moment opportun pour créer son entreprise, lorsque des compétences et capacités d’entrepreneur nous animent.

Cette création d’entreprise peut prendre plusieurs visages : auto-entreprise (par le biais du statut d’auto-entrepreneur), EURL, SARL..; il peut s’agir d’une création d’activité, d’une reprise d’entreprise ou encore d’une ouverture d’entreprise par l’intermédiaire d’une franchise

Créer son entreprise, oui mais…

Parce qu’on constate un ralentissement important de la croissance, et que, de ce fait, les conditions de création s’avèrent particulièrement incertaines et au combien risquées, l’idée de créer son entreprise peut sembler alors en contradiction totale avec la situation économique actuelle décrite. Malgré tout, je considère qu’un projet, préalablement réfléchi et judicieusement posé, qui arrive à se démarquer et à aboutir dans un temps tel que celui du moment, ne pourra qu’être fleurissant lorsque la croissance sera de nouveau à la hausse. Aussi, il apparaît certes plus risqué de créer son entreprise en temps de crise, cela va sans dire, mais les bénéfices et satisfactions engendrés en cas de réussite du projet, n’en seront que plus concrets et fiables quand  « reviendront les beaux jours ». Parvenir à concrétiser la création de son entreprise en ces temps difficiles, c’est garantir à juste titre la pertinence de cette création.

Il est bien évident que toute idée ne permettra pas la création d’une entreprise, et qu’il ne s’agit pas de créer n’importe quelle affaire, n’importe comment, n’importe où..! Parce que la situation économique actuelle constitue déjà en elle-même un obstacle au bon développement de la création d’une entreprise quelle qu’elle soit, il est essentiel de bien étudier son projet avant de se lancer dans sa réalisation. De plus, sans efforts, celle-ci ne pourra aboutir positivement, car par définition, et aujourd’hui encore plus qu’hier, ces efforts sont inévitables et primordiaux pour construire un tel projet (« rien ne se fait sans rien »).créer son entreprise

Quelques étapes à suivre pour créer son entreprise…

1) Définir ses passions pour définir son idée : déterminer ses domaines de compétences, ses passions et ses centres d’intérêts majeurs, voilà ce qui constitue la 1ère étape dans toute création de tout projet. Ces recherches en amont permettront de déterminer plus facilement l’idée d’entreprise la plus à même de correspondre à son profil, à sa personnalité, les deux étant étroitement liées (« l’idée de… et l’entreprise en elle-même étant à l’image de leur créateur »). En effet, il s’agit de s’engager dans une création d’entreprise qui développe un domaine d’activité dans lequel nous avons suffisamment de connaissances, pour pouvoir d’une part s’y intéresser sur le long terme, et d’autre part l’alimenter par des apports riches et variés afin de garantir une évolution.

2) Une idée porteuse et durable : une fois l’idée trouvée, il faut vérifier sa fiabilité, c’est-à-dire s’assurer que celle-ci se rattache à un domaine porteur, qui a de l’avenir, qui suscite un besoin aujourd’hui et le suscitera encore demain. Il est essentiel de vérifier la longévité de cette idée, afin de créer une entreprise viable dans le temps. Néanmoins, il est possible de viser un besoin « éphémère » (ne dépassant pas les 10 ans par exemple), mais dans ce cas, il s’agit de bien anticiper « le terminus » de son entreprise créée alors. Beaucoup d’entreprises ont eu un destin intense mais court sur la durée depuis ces dernières années, parce qu’elles ont « surfé sur la vague » d’un succès ponctuel, sans anticiper les retombées finales. L’idéal est de parvenir à allier fonctionnalité et durabilité, ce qui est extrêmement difficile à prévenir, mais pas impossible…

Afin d’anticiper la suite de cet article, que constituera le prochaine article comme indiqué en introduction, je vous demande de vous interroger dès lors sur cette expression centrale « créer son entreprise ». Que vous évoque-t-elle ? Si vous deviez créer une entreprise, quel domaine d’activité choisiriez-vous ? N’hésitez pas à réagir également sur cet article.

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


3 Responses to Créer son entreprise (1/2)

  1. Marc de Mieux Gérer Son Argent février 14, 2014 at 16 h 34 min #

    Bonjour Olivier,

    Article très pertinent et bien ficelé, j’attends la suite 🙂

    Pour moi la création d’entreprise évoque entrepreneuriat, la prise de risque mais aussi l’accomplissement personnel car on crée sa propre richesse.
    Je choisirais un domaine porteur ou de niche, et toi ?

    Marc.

    • Olivier G février 16, 2014 at 18 h 50 min #

      Bonjour Marc,

      Merci, la suite arrive très vite 😉

      Je dirais que je choisirais aussi un domaine porteur, peut être même lié à l’énergie dans le bâtiment 😉

      A bientôt,
      Olivier G.

  2. ludovic baratier février 19, 2014 at 15 h 11 min #

    Bonjour

    Je suis d’accord. Merci pour cet article vraiment très pertinent. Mais là encore, il faut choisir la bonne idée. Et actuellement, quelle est la bonne idée ? Pas facile.

    Je pense que le net regorge de bonnes idées. Qu’en pensez vous ? Je crois que je vais me rendre au salon de l’entrepreunariat pour voir les idées dans le temps

    ludovic

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.