fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Construction, rénovation vers la basse consommation

Cet article illustre point par point la démarche à suivre dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation pour en faire un bâtiment basse consommation. Ces différentes étapes sont évoquées dans l’ordre logique construction rénovationpermettant de réelles économies d’énergie.

Construction, rénovation, par où commencer ?

Je souhaite que cet article constitue un mémo pour un maximum de personnes.

Conception du bâtiment

L’orientation du bâtiment et l’aménagement des espaces intérieurs doivent être bien pensés, pour bénéficier pleinement des apports solaires. Pièces à vivre au sud avec de larges ouvertures verticales et un toit débordant, chambre à coucher au nord avec des ouvertures plus réduites : c’est en résumé le plan à suivre pour réduire la consommation énergétique tout en gagnant en confort. La répartition des fenêtres dans la construction doit être judicieusement conçue : 50% des surfaces vitrées au sud, 20% à l’est et à l’ouest, 10% au nord.

Isolation de l’enveloppe – Isolation et ouverture

L’isolation des parois peut être réalisée soit par l’intérieure, au détriment de la surface habitable, soit par l’extérieur. Cette dernière solution doit être mise en œuvre en construction neuve et privilégiée, dans la mesure du possible, en rénovation car elle permet de supprimer presque tous les ponts thermiques tout en simplifiant les travaux de rénovation, notamment si le bâtiment est occupé. L’isolation répartie est intégrée au mur lui-même. Elle suppose l’utilisation de matériaux particuliers qui assurent à la fois la tenue mécanique et l’isolation (briques à alvéoles multiples, blocs de béton cellulaire, panneaux de bois isolés…).

Autrefois, la taille des fenêtres était limitée pour éviter les déperditions excessives en hiver. Aujourd’hui, avec des fenêtres performantes équipées de volets efficaces, cet aspect s’atténue considérablement. Des fenêtres orientées vers le sud permettent même de gagner de l’énergie solaire durant la saison de chauffe qu’elles ne perdent de chaleur. Cette disposition judicieuse des baies vitrées permet, en outre, de limiter l’éclairage artificiel. En revanche, des précautions doivent être prises en matière de confort d’été. Il faut éviter un taux de vitrage trop important générateur d’échauffement excessif. En particulier, si le bâtiment est situé dans un environnement trop bruyant limitant la possibilité d’ouvrir les fenêtres, on aura intérêt à limiter le taux de vitrage et à bien les protéger du soleil. Les fenêtres de toit sont caractérisées par une inclinaison qui favorise les risques de surchauffe en été.

En construction, il est impératif d’utiliser les meilleures fenêtres que l’on trouve sur le marché et qui présentent un coefficient de transmission thermique performant. Elles sont composées d’un double vitrage peu émissif à isolation thermique renforcée.

En rénovation, les fenêtres à triple vitrage peuvent être nécessaires pour atteindre les performances recherchées. Il reste qu’un compromis peut être trouvé, dans le neuf comme en rénovation, en plaçant le triple vitrage uniquement en façade nord, où les apports solaires sont dans beaucoup de régions inexistants.

Étanchéité – Ventilation

Des défauts d’étanchéité à l’air sont souvent rencontrés, au niveau des fenêtres par exemple ou du passage des différents câbles. Dans une maison classique, ces fuites peuvent générer un grand gaspillage d’énergie. Des produits spécifiques existent pour résoudre ces problèmes d’étanchéité (rubans, manchons, bandes d’étanchéité…), que ce soit dans la construction ou la rénovation. Afin de contrôler la bonne étanchéité à l’air, du bâtiment, il existe un système de test. On coupe la ventilation de la maison, on ferme toutes les portes et fenêtres sauf une sur laquelle on installe le système de test : il s’agit d’une porte en toile munie d’un ventilateur commandé par un ordinateur et raccordé à différentes sondes. Le système crée une dépression dans la maison pour calculer le volume d’air qui entre par les fuites.

La ventilation d’un logement est impérative pour maintenir une ambiance saine. Elle a pour fonction d’évacuer la vapeur d’eau et l’air pollué ou vicié par les occupants, la cuisine, les appareils sanitaires et ménagers afin d’éviter condensation, odeurs et dégradations. Or, en hiver, lorsque la température est basse, le réchauffement de l’air froid entrant dans le logement représente une part très importante des besoins de chauffage. La ventilation générale et permanente des logements est d’ailleurs une obligation légale pour tous les logements postérieurs à 1982. L’installation et l’utilisation d’une VMC, ventilation mécanique contrôlée, est le moyen le plus sûr de s’y conformer. Les techniques de ventilation sont aujourd’hui bien maîtrisées. De plus, un air humide demande plus d’énergie pour être chauffé.

Système de chauffage – ECS performant

Lors du renouvellement d’un système de chauffage, il est impératif de raisonner en « coût global » : le coût d’acquisition du matériel, les coûts prévisionnels d’utilisation et d’entretien de l’installation et de sa durée de vie. Si vous faites le choix du fioul et du gaz, privilégiez les équipements à haut rendement. Dans tous les cas, un bâtiment économe en énergie nécessitera un appareil de chauffage et des émetteurs moins puissants, donc moins coûteux.

Dans un bâtiment économe en construction comme en rénovation, une attention particulière doit être portée au dimensionnement des installations qui sont plus réduites : puissance de la chaudière, diamètre des canalisations, taille des radiateurs. De manière générale, de meilleures performances sont atteintes si la chaudière est reliée à un plancher chauffant plutôt qu’à des radiateurs.

Une installation de chauffage est toujours dimensionnée pour répondre aux périodes de froid extrême. Pendant le reste de la période de chauffe, c’est le système de régulation qui a pour fonction d’ajuster la puissance utilisée. Une mauvaise adéquation entre la demande et l’offre de chaleur, peut être à l’origine d’une insuffisance de chaleur et d’un inconfort. Le système de régulation prend en compte la totalité des besoins de l’habitation grâce à un thermostat d’ambiance et/ou une sonde extérieure. Il agit pour cela sur la production et la distribution de chaleur. Il peut aussi prendre en compte les besoins d’une pièce en particulier grâce à des robinets thermostatiques. Le système agit alors sur l’émission de chaleur et génère des gains sur la facture de chauffage pouvant atteindre 20%.

J’espère vous avoir éclairé(e) dans votre démarche vers un bâtiment basse consommation, quelle soit pour une construction ou une rénovation.

Je reviendrai dans d’autres articles sur ces divers sujets en détaillant certains points et m’étendrai plus sur la technique.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, postez un commentaire.

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


8 Responses to Construction, rénovation vers la basse consommation

  1. charlotte septembre 29, 2012 at 10 h 28 min #

    il faut tout de même éviter un taux de vitrage important… dépasser un taux de vitrage de 20 à 25 % de la surface habitable peut rendre difficile la maîtrise de l’échauffement par les baies et générer un inconfort en été ou en intersaison…

  2. Tom@Dépenser moins janvier 2, 2013 at 21 h 54 min #

    Pour info et pour donner des chiffres en complément, une pompe à chaleur de 6 à 7 kwh suffit pour une maison standard de 90 m2.

    Pour le vitrage, je confirme. En plein hiver notre maison BBC monte vite à 23 C dès qu’il y a du soleil ! il faut donc ne pas mettre trop d’ouvertures.
    Tom@Dépenser moins Articles récents..Investir sur le vinMy Profile

    • Olivier G janvier 5, 2013 at 19 h 57 min #

      Bonjour Tom,

      Je viens apporter une précision, pour le bâtiment basse consommation en construction, le seuil théorique de consommation est de 50 kWhEP/m².an, sans le coefficient correcteur relatif à la zone géographique, par exemple à Nantes coef 1, à Marseille coef 0,8 et à Colmar coef 1,3. Chaque zone est différente, on n’aura donc pas le même besoin en chauffage, donc en puissance, dans une maison située à Nantes, à Marseille ou encore à Colmar, et ce bien sûr pour des maisons de même surface. Je ne parle pas d’une maison basse consommation en rénovation, le seuil théorique étant de 80 kWhEP/m².an, ni de la variation de puissance d’une PAC qui changera selon le type de PAC et la température extérieure.

      Cordialement,
      Olivier G.

  3. Lucia janvier 10, 2013 at 10 h 52 min #

    Bonjour, votre article est vraiment très instructif et bien détaillé. Mon frère habite dans une maison BBC et je dois dire que j’adore y séjourner car elle est d’un confort appréciable. C’est une maison en bois (poteau poutre) avec bardage extérieur en bois (isolation aussi). Il a une VMC double flux car elle est étanche à l’air. Il se chauffe avec un poêle à pellets (avec prise d’air extérieure). Concernant les ouvertures, il y a juste une fenêtre au nord, une à l’est, une autre à l’ouest et une baie vitrée au sud. Seul inconvénient, le toit ne dépassant pas, l’été c’est hard; Il va installer d’ici quelques années une pergola avec de la végétation pour apporter de l’ombre l’été. Autrement, c’est une maison si agréable que j’ai du mal après mes week-end de retrouver mon appart humide !

  4. Judicaël janvier 24, 2013 at 23 h 29 min #

    Bonjour,

    J’ai fait construire une maison THQE, la norme juste en dessous de la norme BBC. Seuls différents les appareillage de chauffage.

    C’est très appréciable au niveau consommation d’énergie comparativement à la maison que j’habitais auparavant.

    En plus avec un poêle à granulés c’est encore plus économique.

    Salutations
    Judicaël Articles récents..Evénement sur astuces économies : meilleure astuce pour économiserMy Profile

  5. maret mai 27, 2013 at 19 h 47 min #

    L’article nous apprend beaucoup de choses concernant la construction et la rénovation. Moi je suis plutôt dans la réparation de serrures, mais j’avoue que vous m’apprenez des chose que je ne savais pas.

  6. Anonyme décembre 6, 2013 at 12 h 04 min #

    Bravo pour votre article qui est assez précis. C’est vrai qu’il faut vraiment penser à tout lors d’une construction si on veut faire de super économies d’énergie. Par contre pour une rénovation, on est bien obligé de faire avec les existants déjà en place ou alors il ne faut pas hésiter à casser pour avoir quelque chose de correct.

  7. Anonyme avril 17, 2015 at 0 h 19 min #

    Quelque fois l’exposition soleil dans les pays chaud causent beaucoup de problème surtout quand dans la conception de la maison ,on a introduit des grands surfaces vitrés .Dans la journée ,la température intérieur dépasse la température extérieur .Si dans la journée ,on peut ouvrir les fenêtres pour ventiler ,la nuit le rôle d’une bonne aération est très importante !!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.