fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Comment choisir une ampoule fluocompacte ?

Je vais tenter, à travers cet article,  de vous aiguiller dans votre achat d’ampoule fluocompacte. Beaucoup de critères sont à vérifier avant tout achat. Je vois très souvent sur le web des commentaires négatifs concernant l’Ampoule Fluocompacte (« c’est de la merde », « elles grillent en 3 mois »…), il semble donc nécessaire d’exposer ces critères de sélection. Aussi, j’espère que cet article aidera de nombreuses personnes.

La réglementation

Le 31 décembre 2012 marquera la fin de la vente des ampoules à incandescence ! Le calendrier du retrait de ces ampoules était le suivant :

  • 30/06/2009 : retrait des ampoules à incandescence ≥ 100 W.
  • 31/12/2009 : retrait des ampoules à incandescence ≥ 75 W.
  • 30/06/2010 : retrait des ampoules à incandescence ≥ 60 W.
  • 31/08/2011 : retrait des ampoules à incandescence ≥ 40 W.
  • 31/12/2012 : retrait des ampoules à incandescence ≥ 25 W.

Trois grandes raisons sont à l’origine de ce choix :

  • Avec une ampoule à incandescence, seulement 5% de l’énergie est transformé en lumière, le reste étant transformé en chaleur.
  • Les ampoules à incandescence ont une durée de vie limitée à moins de 1000 heures (6 à 10 fois plus courte qu’une ampoule dite « basse consommation »).
  • Les ampoules à incandescence consomment 4 à 5 fois plus d’énergie qu’une ampoule dite « basse consommation ».

Économique une ampoule fluocompacte ?

J’avais choisi de ne pas mettre de calculs prouvant qu’une ampoule à incandescence est plus coûteuse sur le long terme qu’une ampoule fluocompacte, mais il me semble intéressant pour chacun de visualiser la preuve qui rend compte de l’économie réalisée, et ainsi, de donner à chacun des  connaissances réutilisables au quotidien.

Utilisation :

1 ampoule incandescence 75 W allumée pendant 5 000 heures = 375 kwh => 375 kwh x 0,122€/kwh = 45,75 €.

1 ampoule fluocompacte équivalente 15 W allumée pendant 5 000 heures = 75 kwh => 75kwh x 0,122€/kwh = 9,15€.

Investissement :ampoule fluocompacte

Prix d’une ampoule à incandescence 0,60€, durée de vie 1 000 heure, donc pour 5 000 heures d’utilisation, il faut 5 ampoules à incandescence => 5 x 0,60€ = 3,00€.

Prix de l’ampoule fluocompacte 12 €, durée de vie 8 000 heures. Il ne faut donc qu’une seule ampoule fluocompacte puisque pour obtenir une utilisation de 5 000 heures et même, ce chiffre est dépassé.

Conclusion :

Ampoule à incandescence = Utilisation ( 5 000 heures) + Investissement = 48,75€.

Ampoule fluocompacte = Utilisation ( 5 000 heures) + Investissement = 21,15€.

Économie d’une ampoule fluocompacte par rapport à une ampoule à incandescence pour 5 000 heures =>  48,75€ – 21,15€ = 21,15€.

Il faut donc privilégier l’ampoule fluocompacte, mais comment ?

Les critères de sélection d’une ampoule fluocompacte

Vous retrouvez toutes ces informations sur l’emballage de l’ampoule fluocompacte (exemple ci-joint d’un emballage). La comparaison économique entre ampoule à incandescence et ampoule fluocompacte étant établie, il s’agit maintenant de s’intéresser au choix de l’ampoule fluocompacte lors de son achat. Comment savoir quelle ampoule il nous faut ? Pour confirmer et obtenir effectivement des résultats positifs relatifs à l’achat d’une ampoule fluocompacte, il faut bien la choisir et donc, bien respecter les critères de sélection cités ci-dessous .

Température de couleur

Exprimée en kelvin, c’est une donnée fondamentale car c’est elle qui traduit un « blanc chaud » ou un « blanc froid ». Entre 2 700 et 3 200 K, on se trouve dans la lumière chaude équivalente à celle de l’incandescence, à plus de 5 300 K, on est dans la lumière froide, voire très froide avec l’appellation »lumière du jour » à 6 400 K.

On favorisera un « blanc froid » en général pour une utilisation dans la salle de bain, la cuisine et la salle à manger.ampoule fluocompacte

Pour un « blanc chaud », il sera plus particulièrement utilisé dans les chambres, le bureau et le salon.

Durée de fonctionnement

Les ampoules fluocompactes annoncent au minimum 6 000 heures et la surenchère à 10 000 heures devient courante.

Temps d’allumage

L’allumage peut être quasi instantané ou exiger près d’une minute. L’emballage indique en secondes le temps nécessaire pour que l’ampoule atteigne 60% de son flux lumineux.

Usage extérieur

La plage de température dans laquelle l’ampoule peut fonctionner est exprimée en degrés. En général, les ampoules fluocompactes n’aiment pas le froid. Seuls certains modèles y sont adaptés.

Usage avec un variateur

La plupart des ampoules fluocompactes sont inadaptées au variateur. Quand elles conviennent, le pictogramme n’est pas barré.

Nombre de cycles allumage/extinction

Certaines ampoules fluocompactes supportent les allumages incessants, d’autres pas. Si l’ampoule doit être installée dans un lieu de passage ou dans les toilettes, vérifiez le chiffre inscrit sur le pictogramme de l’interrupteur. Il s’agit du nombre de cycle garanti.

Flux lumineux

Il faut s’y habituer, la puissance en watts n’a plus de sens avec les ampoules basse consommation, ce sont les lumens qui comptent. Plus il y en a, plus ça éclaire. Quel flux lumineux pour remplacer une ampoule à incandescence :

  • de 100 watts : 1 300 à 1 400 lumens.
  • de 75 watts : 920 à 970 lumens.
  • de 60 watts : 700 à 750 lumens.
  • de 40 watts : 410 à 430 lumens.
  • de 25 watts : 220 à 230 lumens.

ampoule fluocompacte

Mode d’emploi

Débrancher le luminaire ou couper le courant avant de changer de lampe.

Risque de brûlures, ne pas toucher la lampe en fonctionnement.

De même, s’assurer qu’elle n’est plus chaude avant de la manipuler.

Visser l’ampoule fluocompacte dans le bon sens !

Bien sûr d’autres informations sont écrites sur l’emballage comme le culot, la quantité de mercure, les dimensions, la forme… mais ce ne sont pas des indications sur le facteur économique, le but principal de cet article.

Conclusion

La gamme d’ampoules fluocompactes peut s’adapter au besoin actuel que ce soit lumineux ou économique. Cependant, une attention particulière est à porter sur l’usage extérieur que l’on peut en faire ; en effet, quelques ampoules fluocompactes peuvent satisfaire la demande jusqu’à -10°C, au delà de cette température, très peu répondent et sont actives. Cela est effectivement leur point faible.

Si les besoins d’utilisation sont ciblés et si l’ampoule fluocompacte est choisie en fonction des critères mentionnés, alors le choix de cette ampoule ne posera aucun problème. Aujourd’hui, acheter une ampoule fluocompacte n’est et ne représente plus du tout la même chose que d’acheter une ampoule à incandescence ; avant c’était si simple (grillée, rachetée !), maintenant il faut réfléchir, tout évolue…

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


5 Responses to Comment choisir une ampoule fluocompacte ?

  1. Phillipe riche novembre 20, 2012 at 0 h 33 min #

    Bonjour Olivier, je découvre ton blog.
    Je te rejoins complètement sur les faits et les calculs.
    As-tu eu l’occasion de tester les led?

    Tu sembles en savoir pas mal sur le sujet, je vois qu’a travers le qui suis-je, que tu tiens cela du fait de ta maitrise de l’énergie.
    cool.
    Phillipe riche Articles récents..Comment devenir riche : La réussite de Steves Jobs (Apple)My Profile

    • Olivier G novembre 21, 2012 at 19 h 01 min #

      Bonjour Phillipe,

      Je connais les LEDs, je n’en ai pas parlé dans cet article car je pense qu’elles aussi méritent un article à part entière !
      J’ai commencé par les ampoules fluocompactes car ce sont les ampoules basse consommation les plus répandues actuellement.
      Je reviendrai donc sur les LEDs plus tard.

      A bientôt,
      Olivier G.

  2. Anewg novembre 27, 2012 at 10 h 30 min #

    Salut,
    serais-tu en mesure de nous donner une plage de valeurs pour le critère « cycles d’allumage/extinction »?

    PS: pour la culture, « kelvin » de prend pas de majuscule (c’est une unité de mesure) et on ne parle pas de « dégré kelvin » mais de « kelvin »…
    Anewg Articles récents..Paypal est ton ami!My Profile

    • Olivier G novembre 27, 2012 at 19 h 37 min #

      Bonjour Anewg,

      La plage de valeurs pour le critère « cycles d’allumage/extinction » je dirais de 3 000 à 12 000 fois.
      Merci pour cette petite erreur de ma part sur le kelvin, je vais modifier cela de suite ;-).

      A bientôt,
      Olivier G.

  3. Stephanie avril 12, 2017 at 0 h 19 min #

    Bonsoir, merci pour cet article, je pense qu’on a dû faire pas mal d’avancées dans le domaine puisque je n’ai presque plus eu de soucis avec ce type d’ampoules :).

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.