fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Combattre la résistance au changement

Aujourd’hui, dans ce nouvel article, je vous propose une réflexion sur le changement et les résistances souvent constatées face à ce dernier.  De natures et formes diverses, ces résistances sont très souvent à l’origine du « non passage à l’action », empêchant certaines personnes de « faire bouger les choses », et agissant qui plus est directement sur « leur mental ». Dans cet article, je vous présente donc quelques solutions permettant de combattre la résistance au changement.

Pour entreprendre et faire aboutir un changement que l’on sait bénéfique pour son futur sur le long terme, les obstacles indésirables qui viennent le corrompre et le rendre nul doivent être combattus. La résistance au(x) changement(s) manifeste, doit se dissiper pour engager le changement proprement dit autour de soi. Plus particulièrement, financièrement parlant, le passage à l’action est déterminant pour obtenir des revenus passifs/alternatifs, pour accéder à l’indépendance financière plus généralement.

Théorie de la résistance au changementiceberg résistance au changement

Il existe plusieurs méthodes/modèles de changement. Pour ma part, je fais allusion au modèle transthéorique de deux psychologues, James O. Prochaska et Carlo C. DiClemente.

Voici les 6 phases pour passer au changement :

  1. Pré-contemplation – Sentiment d’impuissance
  2. Contemplation – Prise de conscience
  3. Préparation – Je fais quoi et comment ?
  4. Action – Yes ! Zut le risque de rechute !
  5. Maintien – Célébrer le changement
  6. Terminaison – Automatisation

Au cours de ces différentes phases, être confronté à des moments de recul/stagnation est parfaitement normal, ces moments sont habituels et les rencontrer fait partie du processus pour pouvoir avancer de plus belle ensuite. Un exemple concret permet de comprendre la nécessité de ces moments, celui relatif à l’évolution de l’enfant : les actions qu’il est amené à effectuer, lui permettent de grandir et d’avancer, « être assis-debout-marcher, être assis- compter-parler, compter-parler- être debout- marcher… ».

Finance et résistance

Les résistances proviennent d’expériences passées qui déterminent l’attitude que nous avons face au changement, et notamment celui relatif à l’argent, à sa situation financière. Quelles sont ses résistances ? Pour engager le changement face à cette thématique, il s’agit de considérer ses propres résistances pour ensuite y faire face.

Parmi les résistances fréquentes, le manque de temps, la peur de perdre de l’argent…, constituent des raisons qui peuvent empêcher le passage à l’acte vers le changement nécessaire.

Combattre ses résistances

Un questionnement existentiel est souvent à l’origine de la prise de conscience qu’un changement doit s’opérer. On sait et comprend la nécessité du changement qui apparaît comme inévitable et primordial pour évoluer au mieux, mais l’entreprendre concrètement reste parfois difficile, parce qu’il est justement entaché par ces résistances, ces « vieux démons » qui nous empêchent d’avancer. Les combattre devient alors presque « vital ».

Les questions que l’on se pose doivent amener une réflexion, puis faire aboutir à « la mise en action » pour remédier à la situation posée. Entre autres, comme évoqué plus haut, le manque de temps peut constituer une des raisons majeures à la « non action », celle de la peur peut expliquer l’abandon… 

Que fait-on de tout son temps ? Des moments du quotidien, où il ne faut qu’attendre, peuvent être propices à la construction du changement. Par exemples, à la pause du déjeuner, 15-30 min peuvent y être dédiées ; pendant le transport, plus précisément celui relatif au trajet domicile-travail (métro, bus, voiture au moment des bouchons, train…), ou dans une salle d’attente, ces instants peuvent être utilisés à bon escient.  Il s’agit finalement de réétudier ses degrés de priorité ! 

La solution étape par étape 

Il est nécessaire de combattre ses différentes résistances étape par étape, afin de parvenir à une solution productive (car construite). Pour ce faire, il s’agit de multiplier les informations sur le sujet, en lisant des ouvrages, des témoignages, des expériences… Dans ce type de situation, « foncer tête baissée » est à bannir, il faut adapter et ajuster la démarche à sa propre réflexion, à ses propres attentes. Ce qui est bon et sera déterminant pour certaines personnes, ne l’est et ne le sera pas forcément pour d’autres !

Le passage à l’acte vers le changement s’effectue à travers des étapes essentielles à suivre, car elles permettent de connaître et d’asseoir progressivement ses motivations d’une part, et surtout, d’appréhender la justesse des actions à entreprendre pour y parvenir d’autre part (« si je fais ça ou ça, qu’est-ce que cela va changer? »). Suivre ces étapes permet d’atteindre  son objectif pas à pas.

Pour extrapoler, nous sommes tous à des étapes différentes. Un de mes premiers articles parlait de la gestion du budget, ce qui constitue pour moi la première étape à suivre pour engager un changement au point de vue de ses finances et construire ainsi son indépendance financière. Parvenir au contrôle de son budget à partir de cet article, ne prend que peu de temps et ne nécessite aucun investissement, mais le résultat n’en sera que plus bénéfique, car il amènera une satisfaction personnelle qui stimulera et confortera la motivation. Selon les différentes étapes passées, cette motivation augmentera et engagera toujours davantage l’envie de poursuivre dans la voie du changement concret et permanent.

Votre imaginaire qui est donc la projection de votre monde meilleur, est une des solutions pour avancer et contrer les résistances au changement.

Conclusion

Personnellement,  je vis actuellement un moment de stagnation relatif à mon projet de blog. Je me pose en effet de nombreuses questions sur sa pertinence et son bien fondé, mais également sur les possibilités permettant et assurant son évolution (pourquoi et comment faire ?!!). Ce moment de recul vis-à-vis de mon blog, se manifeste par une diminution de présence sur ce dernier, une envie moindre de publier… Grâce à cette étude personnelle sur la résistance au changement, je comprends désormais que ce moment s’explique et est naturel, qu’il permet de passer à l’étape suivante, et qu’il me permettra donc de pérenniser mon aventure. 😉

Et vous, avez-vous réussi à passer outre toutes vos résistances ? Comment y êtes-vous parvenu(e) ? A quelle étape êtes-vous ?

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


4 Responses to Combattre la résistance au changement

  1. Ludovic Baratier novembre 14, 2013 at 14 h 04 min #

    bonjour

    de toute façon, le changement c’est maintenant

    ludovic
    Ludovic Baratier Articles récents..Forex : tendance EUR/USD du jourMy Profile

  2. Marc novembre 14, 2013 at 15 h 17 min #

    Salut Olivier,

    La résistance au changement, voilà un frein tout naturelle qui peut conduire à mal gérer son argent et ne pas pouvoir investir.

    Pour ma part, je n’ai pas réussi à passer outre toutes mes résistances mais je m’y emploie assez souvent.

    Pour faire un parallèle avec ce que tu vis dans l’aventure de ton blog, je trouve aussi que l’étape 5 est la plus dure, passé l’euphorie de l’action (étape 4).
    Quand à l’automatisation (étape 6), je trouve également qu’au bout d’un certain temps la motivation peut faire défaut et donc que le changement peut en pâtir.

    A bientôt,
    Marc.
    Marc Articles récents..Un package bancaire tout compris ou des produits à la carte ?My Profile

  3. Quentin novembre 19, 2013 at 11 h 28 min #

    La résistance au changement est même ancrée dans l’esprit collectif :
    – Il faut revoir l’éducation nationale ? Non, on résiste.
    – Le système économique breton basé sur un agriculture dont plus personne ne veut. C’est pas grave, on résiste.
    – On veut passer les camions des routes vers les rails. Oui, mais on résiste.
    – Il faut augmenter le prix des carburants pour qu’on finisse par moins consommer ? Bah non, on résiste.
    Quentin Articles récents..Quels sont les points à regarder sur les huisseries extérieures ?My Profile

  4. Bérangère mai 9, 2016 at 15 h 06 min #

    Bonjour,
    Merci de cet article qui engendre une véritable prise de conscience 🙂
    Sans cela, comment avancer ?
    Et merci d’avoir laissé votre blog évoluer…
    Il est franchement très bien fait et bien utile !
    Très bonne journée.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.