fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

Budget vacances, prévoyez-le !

L’été approchant, me voici en train de planifier mes vacances… Mon amie et moi-même partons en Normandie cette année. Afin d’anticiper les dépenses nécessaires à notre périple normand, il est nécessaire de budgétiser en amont chaque destination et donc, chaque euro investi dans l’aventure… Prévoir son budget vacances, demande temps et recherche, mais est la clé de bonnes vacances passées.

Aussi, dès maintenant, il s’agit de consacrer une somme d’argent qui couvrira les dépenses engendrées ; cette somme sera donc destinée aux vacances futures. Pour ce faire et afin de ne pas être « dépassé » les vacances venues, chaque mois, une épargne minimum sera mise de côté, et contrôlée via le fichier de gestion : « Bilan financier, comment se porte votre budget ? ». Par ailleurs, la somme d’argent destinée aux vacances, fait d’abord partie intégrante de votre budget global. Pour suivre efficacement les recettes et dépenses relatives à ce budget général, et donc pour visualiser avec précision l’argent potentiellement disponible pour les vacances espérées, rappelez-vous la nécessité de bien gérer/contrôler son budget au quotidien.

L’objectif est de couvrir suffisamment les dépenses pour passer les vacances voulues et surtout, pour ne pas souffrir ensuite d’un manque qui nous obligerait à « nous serrer la ceinture » pendant plusieurs mois. Les vacances doivent être un moment de plaisir et permettre de se ressourcer… Si « l’après-vacances » devient source de tracas, alors l’effet bénéfique même des vacances s’avérera nul. Aussi, il est primordial de bien préparer ses vacances pour éviter toute mauvaise surprise ensuite… Penser son budget vacances d’une manière efficace et assidue.

budget vacances

Que prendre en compte dans le budget vacances ?

Les vacances sont source inévitablement de dépenses. Il y a celles que l’on peut prévoir (transport, logement, visites prédéfinies…), et il y a celles qui « se glissent » dans notre budget, au fur et à mesure que l’on découvre son lieu de vacances proprement dit, et qui donc ne seront pas comptées dans le budget premier. Afin de prendre en compte chaque type de dépenses, les « certaines/assurées » et les potentiels « extra », il est indispensable de bien anticiper tous les domaines/secteurs susceptibles de « nous coûter ». Comment savoir si quelques extra seront possibles, sans en amont maîtriser déjà ce qui sera un dépense obligatoire ?!

Transport « en route vers le bien être… » que vous partiez seul, en famille ou entre amis, le type de transport choisi différera peut être, mais quel qu’il soit, une partie de votre budget vacances y sera forcément consacrée. Que le trajet s’effectue en train, en avion, en voiture, en covoiturage…, il vous faudra connaître le montant à envisager relatif à votre moyen de transport choisi. On ne sait que trop bien, à quel point le transport ampute considérablement son budget au quotidien…, et le budget vacances n’échappe pas à ce fait… Aussi, il est possible de simuler le coût engagé par le moyen de transport envisagé, par l’intermédiaire par exemple de sites Internet spécialisés (un petit bonhomme peut par exemple vous aider à anticiper le coût de votre trajet en voiture 😉 ).

Certains transports peuvent s’avérer plus avantageux financièrement, en fonction de la destination voulue (combien de kilomètres dois-je parcourir pour me rendre sur mon lieu de vacances ?), ou en fonction du moment où je planifie mes vacances (l’avantage de certains transports dépend d’une réservation effectuée rapidement, le plus tôt possible à partir de la date de vacances choisie) .

Alimentation « on casse la croûte… » : le budget alimentation en vacances dépasse bien souvent celui dépensé à la maison, car les vacances sont souvent plus propices aux sorties à l’extérieur (restaurants…), et ce pour diverses raisons : parce qu’elles amènent une envie de découvrir une cuisine différente de celle du quotidien, parce qu’elles amènent une envie de « je ne fais rien ! » :), ou encore, parce que le lieu de vacances n’est pas forcément équipé d’un nécessaire de cuisine… Aussi, afin de limiter ce budget (inévitable certes, mais qui peut vite « exploser »), il faut : compter le nombre de personnes présentes à chaque repas, compter le nombre de repas pris sur l’ensemble des vacances,  pour ainsi obtenir une somme totale approximative destinée à l’alimentation. Pour maîtriser et réduire au mieux ce budget, il est intéressant de planifier à l’avance les repas réalisés à l’extérieur (« Alors, lundi soir, c’est resto, et jeudi aussi..! »).  Si une kitchenette ou une cuisine est à disposition, il reviendra moins cher de concocter soi-même ses repas de temps en temps. Il n’est pas vraiment nécessaire de manger au restaurant à chaque repas systématiquement. Rendre ce plaisir occasionnel (que l’on peut répéter davantage en vacances certes, mais sans toutefois en faire un automatisme, [il ne faudrait pas consacrer la majorité de son budget vacances à la nourriture, on peut parfaitement bien manger en faisant plus soi-même, en vacances y compris]), permet de l’apprécier d’autant plus…

Logement « j’irais bien refaire un tour du côté de chez Swann… »différentes possibilités s’offrent à vous : camping, gîte, chambre d’hôtes, hôtel, woofing, belle étoile :)…, les prix sont tellement variants. Pour ma part, notre choix s’est porté sur les chambres d’hôtes, car elles permettent « une certaine immersion », relative à la convivialité et à la proximité apportées par l’habitant. C’est aussi un moyen de découvrir d’une autre manière, la région, le département, la ville souhaité(e). Les offices du tourisme peuvent vous faire parvenir par courrier, des guides qui répertorient les différents types d’hébergement possibles (ce que nous avons fait). Internet est aussi encore une fois, un outil très précieux pour localiser les différents lieux décrits dans ces guides. Il s’agit toutefois de faire attention aux arnaques potentielles lors de ses recherches sur la Toile.

Rechercher le plus tôt possible son lieu d’hébergement, permet de profiter d’un plus large choix, et ainsi, d’effectuer des comparaisons de prix, de localisation…

Loisirs/visites « partons à l’aventure… » : les guides et Internet vous renseignent sur les différentes activités à faire sur votre lieu de vacances. Visites de lieux « à l’intérieur » (musées, monuments historiques…), activités découvertes, de plein-air…, tout est souvent possible, mais à des prix qui, « mis bout à bout », peuvent faire exploser le budget destiné aux loisirs. Aussi, là encore, sélectionner en amont les activités que l’on désigne comme « incontournables », « à faire absolument », permet d’établir le montant qui y sera dédié…

Souvenirs « remember that… » : se souvenir du bon temps passé… Que les jours heureux et festifs des vacances soient immortalisés par le petit collier de perles rouges, par la miniature du monument X visité, par la petite jupette verte…, ou simplement partagés sur une belle carte postale envoyée à Mamie…, chacun possède Son souvenir-phare pour apprécier et faire perdurer encore un peu ses vacances d’été. Aussi, le budget destiné aux souvenirs de vacances, est très subjectif, dépendant de la personnalité de chacun. Certains seront friands de « babioles en tout genre », d’autres préfèreront allier « l’utile à l’agréable » en achetant un objet non de décoration mais pouvant servir au quotidien, d’autres encore préfèreront immortaliser chaque instant par une photo, « des tonnes et des tonnes » de photos (je fais personnellement partie de cette catégorie 🙂 ). En somme, chacun se connaissant, il s’agit de bien prédéfinir à l’avance la somme permise pour le souvenir. Attention néanmoins à ne pas « craquer sur tout et n’importe quoi », d’autant plus que les souvenirs sont souvent achetés en espèces, il est donc très facile de dépenser beaucoup sans même s’en rendre compte.

Afin de se limiter, si on est effectivement un « accros du souvenir », il peut être astucieux de ne définir son budget souvenirs, qu’une fois l’ensemble des domaines cités ci-dessus prédéfini (constituant le plus important). Le plaisir sera par conséquent quelque peu restreint sans toutefois être nul, un bon compromis en somme.

 Conclusion

Transport + Logement + Alimentation + Loisirs/visites + Souvenirs = Budget vacances OK !!!

Partir dans la sérénité, faire du temps passé le plus paisible possible, profiter pleinement de ces jours de détente si longtemps attendus…, voilà ce que vous garantit la planification active en amont de ses vacances d’été, de ses vacances quelles qu’elles soient d’une manière générale.

Les vacances représentent pour chacun un coût financier conséquent, qu’il s’agit donc de budgétiser soigneusement, en veillant à prendre en compte un maximum de domaines, afin d’obtenir « une vue d’ensemble » la plus juste et le plus judicieuse possible.

Nous travaillons tous pour profiter de ces instants de partages et de découvertes, de détente et de farniente… Aussi, anticiper l’ensemble des frais engagés dans ses vacances, c’est assurer sa plénitude, son épanouissement lors de l’arrivée des vacances proprement dites.

Planifier efficacement aujourd’hui, pour profiter sereinement et intégralement le jour venu !

 Et vous, budgétisez-vous systématiquement à l’avance vos vacances ? Ou êtes-vous plutôt dans la spontanéité ?  Avez-vous déjà déterminé comme nous, la destination de vos prochaines vacances ? Aller, rêvons ensemble cher(ère) lecteur(rice)..! 🙂

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


8 Responses to Budget vacances, prévoyez-le !

  1. charlotte mai 6, 2013 at 17 h 54 min #

    Je prévois toujours par avance le coût du camping (vacances sympas à prix raisonnable) et le coût du transport. Le budget casse croûte est plus ou moins prévu pour le reste je sais de combien je dispose et j’avise sur place… Jamais eu de mauvaises surprises jusqu’à maintenant car jamais de vacances chères non plus… on part entre potes en camping et c’est tout =)

  2. herve d'Argentinvestir.com mai 7, 2013 at 21 h 33 min #

    Le fait de savoir gérer un budget est important. Si on désire realiser un budget cohérent, il est important d’inclure les frais prévus pour ses (reposantes) vacances.

    Il est aussi bon de prévoir un peu plus large, car il y a toujours des dépenses imprévues.

    herve d’Argentinvestir.com
    herve d’Argentinvestir.com Articles récents..Débuter en Bourse, vous devez connaitre ces règles !My Profile

  3. Latifah mai 10, 2013 at 17 h 23 min #

    Salut, je suis tout à fait d’accord avec toi, le problème que je rencontre chaque fois est celui qui concerne les dépenses qui « se glissent » dans notre budget.
    merci pour l’article

  4. Linette mai 13, 2013 at 18 h 18 min #

    Il faudrait peut-être envisager une dépense que j’appelle « au cas où »: elle englobe les risques liés aux vacances: accident, réparation, assurances…..

  5. Victor mai 14, 2013 at 8 h 56 min #

    Je prévois toujours en avance, c’est un avantage indéniable. Le camping, c’est idéal en été, bien plus agréable et convivial. Et je mets toujours 30% en plus du budget de côté (que je surévalue déjà), indispensable en cas de coup dur.
    Victor Articles récents..Sortir sans se ruinerMy Profile

  6. Florian mai 23, 2013 at 14 h 18 min #

    la solution pour moi : les chèques vacances (ANCV)
    j’ai le droit à 15% d’abondement ce qui est un taux d’épargne évidemment inégalable.
    pour 1000 € d’économisés, on reçoit 1150 € en chèque.
    perso je verse en gros 70 € / mois (pour 2 personnes), ce qui me permet une épargne importante et automatique et pas exclusivement réservée aux vacances d’ailleurs.
    les chèques-vacances sont acceptés dans bcp d’endroits…
    concernant la vie quotidienne « en vacances », nous sommes camping en tente (où l’on tient debout je précise), donc ce n’est pas très onéreux, par contre pour la bouffe ou les sorties/visites on ne lésine pas… on profite.

  7. Rotechilde mai 26, 2013 at 8 h 22 min #

    perso nous ne fréquentons que les palaces , la misère des campings nous effraie !

  8. Elodie Mercier mai 31, 2013 at 1 h 26 min #

    Cette année ,on pense au loyer saisonnier ,ou on va s’échanger les maisons nous et une autre famille italienne vraiment c’est moins couteux et ça s’arrange avec notre mini budget qui nous permettra de gouter aux différents délices de l’Italie

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.