fermer la fenetre
Recevez GRATUITEMENT
- 4 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.
- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.
Votre adresse mail ne sera jamais cédée ni vendue à quiconque. Moi aussi je déteste les spams !

5 conseils pour bien débuter en blogging

Cet article s’inscrit dans le cadre de l’évènement inter-blogueurs « Vos meilleurs conseils pour bien débuter en blogging« , organisé par Grégory Lagrange du blog Life Stylers. Voici donc mes conseils personnels, ceux que j’ai moi-même suivis pour créer mon propre blog, Économiser et Investir.Les-meilleurs-conseils-pour-bien-débuter-en-blogging-événement-inter-blogueurs

Mes conseils :

1. La passion du thème abordé

Il est bien évident que le thème principal du blog envisagé (et les sujets qui en découleront), doit suscité avant toute chose, l’intérêt de son créateur. Ce thème étant le fil conducteur du blog, sa ligne directrice, il est donc essentiel qu’il soit source d’envie et de curiosité pour le blogueur. Outre son attrait pour le thème, ce dernier doit être capable d’en parler de « mille et une façons », à travers « mille et un sujets » s’y rapportant. Il doit pour ce faire, présenter en amont de la création du blog proprement dite, un capital de connaissances suffisamment riches et variées, susceptible d’alimenter et de diversifier son thème au maximum. Cette richesse et cette diversité du propos permettront, d’une part de s’adresser à un large public, hétérogène, d’horizon différente, et d’autre part, d’éviter la redondance et la lassitude de ce public, qu’il s’agit de fidéliser sur le long terme.

Il est, en toute logique, beaucoup plus « facile » d’écrire sur un thème que l’on affectionne. Pour ma part, le domaine de l’Argent, et plus spécifiquement la gestion de ce dernier, vue à travers les divers sujets que j’aborde (dépenses au quotidien, énergie et consommation, investissements), suscite et attire particulièrement mon intérêt, mon attention, justifiant alors ce choix. Ce domaine, concernant qui plus est tout le monde, est très « large », renvoyant à des thématiques variées, ce qui permet de ce fait, d’attiser (ou du moins je le souhaite), la curiosité du plus grand nombre, tout comme la mienne. Ce premier conseil s’avère primordial !

2. Un objectif clair et précis, visé par la création du blog

Tout comme le thème, un objectif doit être clairement déterminé avant la création de son blog. Il s’agit non seulement, de donner du sens à ce que l’on écrira, mais également, de réfléchir à la « forme de blog » que l’on souhaite. En somme, il s’agit de définir ce que l’on veut faire de/avec son blog.

Pour ma part, mon objectif majeur est d’adresser des conseils multiples concernant directement la gestion de l’argent, afin d’orienter chacun dans son quotidien, d’apporter et/ou d’enrichir les connaissances sur ce sujet.

3. Nouveau projet, nouvelle priorité…, organisation essentielle

Se lancer dans « l’aventure blogging » nécessite réflexion et planification. Le maître-mot pour mener à bien cette aventure reste et demeure pour ma part, l’Organisation! En effet, entre sa vie personnelle et professionnelle, il est souvent bien difficile de trouver du temps pour commencer toute nouvelle activité. La création d’un blog demande inévitablement du temps, assurer sa longévité et sa prospérité encore davantage. Entre la mise en forme du blog (renvoyant plus généralement à l’esthétisme, à la « conception » du blog à son commencement), et l’écriture des articles qui l’alimentent régulièrement, le temps vient rapidement à manquer, lorsque l’on décide de prendre cette aventure au sérieux. Quel blogueur ne s’est jamais senti dépassé par ce temps qui défile ?! « Mince, on est déjà jeudi, j’ai encore rien écrit » ; « Aaaah! J’me suis pas avancé et on va chez Mamie dimanche »…

Afin de concilier efficacement et sereinement chaque « constituant » de sa vie, il est essentiel d’établir un « ordre de priorité ». Personnellement, bien qu’étant organisé et perfectionniste de nature, il m’a fallu redoubler d’efforts pour maintenir une régularité (dans mes publications notamment), sans être automatiquement envahi par le « trop plein d’activités » remplissant mes journées. Pour ce faire, je « compartimente », je consacre quelques heures par jour à mon blog, sans me préoccuper d’autres choses, je tente de ne pas me dissiper afin d’être productif. Malgré tout, encore aujourd’hui, il m’arrive d’être « submergé » (faute d’un certain relâchement ou dû à des imprévus), je dois alors faire des choix et recentrer mes impératifs pour rattraper le retard engendré, sans quoi ma rigueur imposée s’avérerait vite estompée, pour ne pas dire oubliée.

Il apparaît d’autant plus important, afin de « dégager » du temps pour son blog, de prendre plaisir à parler sur… (cf. conseil 1.). On ne prend le temps de…, que lorsque l’on aime ce pour quoi on le dédie.

4. Une anticipation des futurs sujets et donc des futurs articles, en amont de la création même du blog

Écrire plusieurs articles pour « s’avancer », permet de mettre en place et de respecter « une certaine dynamique » dans ses publications. Il apparaît encore plus judicieux, de penser aux sujets éventuels à aborder, de réaliser quelques articles, avant même la création et « la sortie » de son blog. Cette anticipation présente plusieurs intérêts, d’une part celui de « contrôler », de s’assurer de la fiabilité de son projet (« Oui, mon idée de blog, mon thème « tient la route » », « j’ai matière à… », « j’ai beaucoup de choses à dire »…) ; d’autre part, le gain de temps engendré permettra de se concentrer, le jour de « la sortie » et pendant les quelques semaines suivantes, sur les « ressentis » et « retombées » suscités par le blog crée, d’effectuer les quelques ajustements nécessaires à l’amélioration du blog.

Par cette anticipation, on s’évite également une « charge » supplémentaire de stress, déjà si conséquent, dû à la multitude de « choses à penser » face à la création d’un blog, quel qu’il soit. Il ne faut pas hésiter à écrire sur le papier toutes les idées qui surviennent et qui pourront/pourraient servir le moment venu. Personnellement, je garde toujours à ma portée un bloc-note, sur lequel je « jette » tout ce qui me vient à l’esprit. Il serait dommage d’oublier des points ou éléments pertinents, que je pourrais réutiliser à bon escient plus tard.

Ce conseil est particulièrement difficile à suivre. Néanmoins, j’ai appris et apprends (à mes dépens) qu’il est gage d’efficacité. Aussi, il constitue pour ma part, le conseil le plus avisé, je m’efforce de le suivre et souhaite au fur et à mesure, être le plus assidu possible sur ce point.

5. L’apprentissage se construit, se développe, se forge et s’enrichit dans la pratique même (du projet)

Moi-même novice dans la blogosphère, je reste et demeure encore et toujours à la recherche de nouvelles connaissances et compétences qui me permettront/me permettraient de parfaire mon travail, de m’améliorer en tant que jeune blogueur. Mon enrichissement personnel (tout comme celui de mon blog), s’établit et se forge au fur et à mesure de ma pratique même. A force d’erreurs, de conseils, d’échanges, de partages et de recherches, je développe mes capacités et, favorise alors le développement et l’évolution de mon blog. Comme le dit l’expression, « c’est en devenant forgeron que l’on devient forgeron », « c’est dans la pratique même du métier que l’on apprend ». Le monde du blogging n’échappe pas à cette règle.

Conclusion

A bien y regarder, ces 5 conseils proposés s’avèrent intimement liés, ce qui explique les quelques répétitions dans l’un ou dans l’autre. L’ensemble de ces conseils permet, à mon sens, de débuter en blogging en adoptant une attitude active et entrainante. Certes, dans la pratique même « des choses », certains conseils s’avèrent « plus facile à dire qu’à faire », notamment celui relatif à l’anticipation des articles, comme énoncé plus haut. Celle-ci reste en effet abordable avant la création du blog, puisque n’existant pas encore, toutefois, pendant et au cours des semaines qui défilent, elle apparaît bien plus complexe, en raison de l’accumulation des activités quotidiennes. Il ne s’agit donc pas d’être parfait, simplement de rester honnête, de s’imposer une certaine discipline, de rester assidu, afin de mener à bien son blog et tenter au mieux cette aventure, au combien enrichissante, passionnante et motivante, parsemée de rencontres des plus intéressantes. La blogosphère réunit, au-delà même des blogs divers et variés, des hommes et femmes tout aussi hétéroclites. Il me semble primordial de complaire et favoriser le respect entre blogueurs, la mutualisation et le partage de connaissances, la critique constructive mais jamais gratuite, le tout dissimulé dans une ambiance agréable et conviviale…

Le blogging est aussi une histoire humaine…

Recevez GRATUITEMENT

- 3 fichiers de gestion Excel, qui vous aideront dans votre budget, votre projet immobilier, la gestion énergétique de votre logement.

- 3 E-books liés aux thématiques du Budget et de l'Investissement.


3 Responses to 5 conseils pour bien débuter en blogging

  1. farah juin 23, 2013 at 21 h 48 min #

    C’est un super article que tu nous as fait là. Rien à dire, j’ai déjà plusieurs blogs et ces conseils sont vraiment de bons atouts pour commencer.

  2. GREG LIFE STYLERS juin 25, 2013 at 10 h 33 min #

    Merci pour ta participation Olivier. Très bon article !

  3. Elodie juin 29, 2013 at 20 h 24 min #

    Bonjour,

    bravo pour l’article ! Très clair et très concret.
    Je suis en phase avec toi sur la nécessite de dédier du temps à son blog pour se donner les moyens de réussir.
    J’ai la même technique que toi sur le fait de noter ses idées pour ensuite les exploiter au moment venu. Je me sers de tout ce qui peut supporter l’écriture (papier, smartphone, tablette…).

    En général quand j’écris, cela vient tout seul et les idées pour les autres articles également, c’est donc plus facile de prévoir ensuite…

    Merci

    Elodie

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.